Accueil > Chat > Halloween : quels sont les dangers pour mon chat ou mon chien ?

Halloween : quels sont les dangers pour mon chat ou mon chien ?

Clement Rodrigue, vétérinaire

Conseils validés par Clément Rodrigue

Docteur vétérinaire de la clinique la Boétie – Paris 8ème

Qui dit arrivée de l’automne dit fête d’Halloween ! Bien qu’en France cette fête soit l’occasion de revêtir d’effrayants costumes, elle n’est pas sans danger pour nos animaux de compagnie. C’est pourquoi nos vétérinaires ont décidé de vous partager leurs meilleurs conseils pour passer ce 31 octobre sans encombre pour satisfaire le bien-être et la bonne santé de vos chats et de vos chiens.

Halloween chien et chat

Attention aux bonbons et friandises

Le premier conseil que nos vétérinaires souhaitent vous donner est de faire attention aux bonbons autour de la période d’Halloween. En effet, selon la composition et la quantité de bonbons ingérée par votre chien ou votre chat, c’est surtout la quantité de sucre qui peut être source de problèmes. De manière générale, il est déconseillé de donner des bonbons à votre chien ou votre chat car cela ne fait pas partie de leur alimentation. Une grosse quantité de sucre et/ou de gras consommée peut en effet engendrer une indigestion, voire une pancréatite. Des signes digestifs tels que des vomissements, de la diarrhée et une dysorexie/anorexie (baisse ou perte de l’appétit) peuvent alors survenir.
Par ailleurs, si votre chien ou votre chat ingère ces friandises avec leur emballage plastique, ce dernier représente un corps étranger qui peut avoir des effets néfastes sur la santé de votre compagnon.
Enfin, ayez bien en tête que certaines friandises, en plus de contenir du sucre, sont composées de chocolat. Cet aliment est toxique chez le chien et le chat. C’est la théobromine qui est toxique (et dans une moindre mesure la caféine), donc plus la quantité de cacao est importante, plus le risque d’intoxication au chocolat est élevé, c’est pourquoi le chocolat noir est bien plus dangereux pour votre animal que le chocolat au lait en termes de toxicité. Quant au chocolat au lait, pauvre en théobromine mais gras, il peut causer des pancréatites. Selon la quantité ingérée, les symptômes peuvent être plus ou moins graves et aller de signes digestifs (comme des vomissements ou une baisse d’appétit) à une atteinte cardiaque (tachy-arythmies).
Enfin, certaines friandises, notamment celles qui sont dites « sans sucre » peuvent contenir du xylitol, également toxique pour le chien (à contrario du chat). Le xylitol provoque notamment une hypoglycémie, c’est-à-dire une baisse du taux sanguin de sucre et une toxicité hépatique. Les premiers symptômes de l’hypoglycémie sont la nervosité, les tremblements, et une baisse de l’état de vigilance qui peut aller jusqu’au coma.

Dangers liés aux décorations et déguisements d’Halloween

Les objets de décoration pour Halloween méritent une attention particulière du fait des dangers et des potentiels accidents domestiques qu’ils peuvent occasionner chez votre chien ou votre chat. En effet, de nombreuses décorations comportent des fils et ficelles pour les attacher. Ces derniers peuvent être grignotés par vos animaux de compagnie, notamment les chiots et les chatons, et ingérés par la même occasion. Ces éléments représentent des corps étrangers particuliers, dits « corps étrangers linéaires ». Ils sont parmi les plus dangereux des corps étrangers, car très difficiles à diagnostiquer avant qu’ils ne s’ancrent dans le tube digestif. Ils occasionnent alors de graves conséquences une fois bloqués. En effet, une pelote se forme, appelée « ancrage », souvent située au niveau des rétrécissements comme la jonction entre l’estomac et l’intestin et ce fil « pend » derrière cette pelote. L’intestin va alors tenter de faire avancer ce fil, sans y parvenir car il est attaché et via ses contractions va former un accordéon autour du fil, comme une manche que l’on retrousse. L’animal présente alors une douleur abdominale intense liée à l’occlusion (qui s’accompagne d’une baisse de l’appétit, de vomissements). Il s’agit d’une urgence vétérinaire absolue car le fil résiste à la tension de l’intestin exactement comme une corde d’arc (l’intestin est le bois, et le fil la corde). De ce fait, si les forces exercées deviennent trop intenses, le fil coupe littéralement l’intestin dans sa longueur : c’est pourquoi il ne faut jamais tirer sur un fil que l’on voit sortir de l’anus de son animal et consulter en urgence.

Notons que les bougies peuvent aussi représenter un danger, en particulier pour les chats, car ils peuvent les renverser facilement dans votre logement et sur eux-mêmes. Les risques de brûlures et d’incendie étant importants, il est conseillé d’utiliser des bougies à piles.

Si vous souhaitez déguiser votre compagnon pour Halloween, plusieurs précautions sont de mise. Tout d’abord, ces déguisements peuvent être source de stress pour votre compagnon. Si tel est le cas pour votre animal, ne le déguisez pas : cela doit rester une fête et un plaisir pour lui aussi, avec la préoccupation constante de son bien-être. En fonction de la matière du déguisement, des dermatites peuvent être occasionnées, liées aux frottements ou à la matière. Veillez également à ce que le vêtement n’entrave pas ses mouvements, ce qui pourrait occasionner un inconfort, voire des blessures en se débattant.
Enfin, votre animal doit bien sûr être sous votre surveillance afin d’éviter qu’il ingère des morceaux de son costume ou qu’il ne s’accroche quelque part avec.

Attention au stress de la fête pour votre animal

Si vous fêtez Halloween chez vous et que vous invitez des amis ou de la famille, cela peut être source de stress pour votre compagnon.
Il s’agit de la même situation à Noël, le 31 décembre, le 14 juillet ou lors des diverses fêtes que vous organisez chez vous : il est important de prendre en compte le caractère et le comportement de votre chien ou de votre chat et d’organiser son espace pour l’occasion. Halloween présente de plus la particularité du concert de sonnettes et des allées et venues qui peuvent être des sources de stress. Si votre animal est de nature stressée et supporte mal ces évènements ou d’autres fêtes (notamment feux d’artifice du 14 juillet / 31 décembre), des solutions existent pour leur bien-être : parlez-en à votre vétérinaire traitant si cela concerne ces évènements ponctuels, ou à un comportementaliste si votre animal est anxieux au quotidien.
Si votre chat est stressé lorsque vous recevez du monde chez vous, nous vous conseillons de lui préparer un coin douillet dans une pièce fermée. Nid douillet, couverture ou plaid préféré, gamelles d’eau et de croquettes ou pâtée, jeux, maison de toilette… l’idée est de lui créer un environnement serein, dans lequel il se sent en sécurité et à l’abri du bruit et des personnes qu’il ne connaît pas.
Parfois, les chats choisissent eux-mêmes leur endroit en sécurité, il est alors important de les laisser faire. On pense par exemple aux placards, dressings, sous les meubles ou en haut de leur arbre à chat ou de leur parcours mural. Ces situations en hauteur leur permettent alors d’observer sans qu’il n’y ait d’interaction avec les invités. De manière générale, lorsqu’un chat est craintif, il cherchera plutôt une cachette au calme. Même si votre chat trouvera par lui-même son petit coin, n’hésitez pas à lui préparer son coin au calme. Il pourra alors manger et aller à la litière sans avoir la crainte de croiser vos invités.

Dans le cas où votre chien est stressé lorsque vous recevez des invités, n’hésitez pas à appliquer les mêmes conseils qu’avec les chats. Organisez-lui un coin au calme avec son panier ou sa couverture préférée, son jouet ou doudou préféré, ses gamelles d’eau et de croquettes et n’hésitez pas à lui donner un os à mâcher ou une préparation glacée. Cela l’occupera un bon moment et le distraira.
Bien sûr, pensez à sortir votre chien avant votre réception. Cette sortie est l’occasion de se défouler avant la soirée, laissez-le renifler les odeurs, courir, rencontrer des congénères, etc. De façon presque plus importante : lorsque vos invités seront partis, sortez-le à nouveau afin qu’il décharge ses émotions. Il est important que votre compagnon puisse retrouver ses repères et ses habitudes rapidement, notamment avec vous.

Bien sûr, que vous ayez un chat ou un chien, laissez vos fenêtres fermées ou sécurisez-les et fermez votre porte si vous vivez en maison afin d’éviter les fugues ou les défenestrations. En effet, si votre compagnon a peur, il se peut qu’il tente de quitter votre maison et peut alors se perdre. Notons de ce fait l’importance de l’identification vétérinaire. Notons que si votre compagnon fugue, il peut également être victime d’un accident de la voie publique. La sécurité de votre compagnon est donc de rigueur lorsque vous recevez du monde chez vous. Pensez également à ce que votre compagnon, notamment s’il s’agit d’un chat, n’ait pas accès à la pièce « fumeurs », pas seulement pour les irritations respiratoires et l’asthme, mais aussi et surtout pour que votre chat n’ait pas accès à une fenêtre ouverte, d’autant plus dangereuse dans un contexte de stress.

Questions fréquentes

Que faire si mon chien ou mon chat a ingéré des bonbons  ?
Vous l’aurez compris, comme évoqué au début de cet article, plusieurs problèmes de santé peuvent survenir suite à l’ingestion de bonbons et friandises par votre animal de compagnie. Afin d’éviter toute ingestion accidentelle, nous vous recommandons de ne pas les laisser à la portée de votre compagnon en les plaçant dans des boites. Attention également aux chats qui peuvent y avoir accès en hauteur. Si par mégarde votre compagnon a tout de même pu en manger accidentellement, il vous faut rapidement contacter une clinique vétérinaire en mentionnant bien de quelle friandise il s’agit tout comme sa composition, vous pouvez à cet effet conserver l’emballage avec la liste des ingrédients afin de savoir si ces derniers sont potentiellement toxiques. N’hésitez pas également à mentionner au vétérinaire si l’emballage des friandises a été ingéré. Dans certains cas, des soins vétérinaires peuvent être nécessaires. Vous pouvez également contacter un centre antipoison (CAPAE) ou (CNITV) pour plus d’informations si votre animal n’est pas en état d’urgence immédiate.
Mon chat noir peut-il être en danger durant Halloween ?
Malheureusement c’est un élément à prendre en compte durant Halloween car le chat noir est l’un des symboles du 31 octobre et peut attirer l’attention plus qu’à l’accoutumée ; sans mauvaise intention, des passants pourraient le stresser en voulant jouer ou prendre une photo avec lui, et il existe malheureusement des exemples d’actes malveillants. Nous vous conseillons de faire en sorte de garder votre chat à l’intérieur pour cette soirée. Pour les amoureux des chats noirs, notez que le 17 août se déroule la Journée Internationale du chat noir.
Mon animal est stressé, comment le préparer pour Halloween ?
« Driiiiing, des bonbons ou un sort ? », le bruit de la sonnette accompagné de cette fameuse phrase que vous allez sans doute entendre de nombreuses fois durant la soirée. Même si votre animal de compagnie est habitué aux invités, le bruit répétitif de la sonnette peut être stressant. Les semaines précédent Halloween, nous vous conseillons d’utiliser la sonnette plus fréquemment et de récompenser votre compagnon canin si ce dernier n’aboie pas !