Accueil > Chien > Comment adopter un chien ?

Comment adopter un chien ?

Anaïs Borghol

Conseils validés par Anaïs Borghol

Docteure vétérinaire & Responsable de la clinique Crozatier – Paris 12ème

Adopter un chien est une décision qui doit être mûrement réfléchie puisqu’il s’agit d’un engagement sur plusieurs années. Cet acte est également synonyme de changements dans vos habitudes quotidiennes et vous devez donc bien réfléchir en amont afin de prendre la bonne décision. Rassurez-vous, nos vétérinaires sont là pour vous donner toutes les clés pour vous aider dans votre réflexion. 

Adopter un chien

7 choses à savoir avant d’adopter un chien

1. Choisir un chien selon sa race et ses besoins

Nous souhaitons attirer votre attention sur ce point primordial. En effet, il est important de choisir un chien en fonction de ses besoins et en accord avec votre mode de vie. De nombreuses races de chiens ont besoin de beaucoup d’exercice physique et ne correspondent ainsi pas à un mode de vie sédentaire, tandis que d’autres préfèreront être seuls sans autres animaux de compagnie. Ces besoins peuvent alors varier du tout au tout selon un chien donné. C’est pourquoi il est important de se renseigner sur une race en particulier, si vous souhaitez un chien de race, en amont de l’adoption, ou bien sur les différents caractères de chiens que l’on peut trouver en refuges, et ce afin de savoir si ce chien pourrait correspondre à votre mode de vie. Ce point est important car malheureusement chaque année de nombreux abandons surviennent. En tant que futur propriétaire de chien, vous vous engagez à subvenir à sa santé et à son bien-être.

2. Vérifier la règlementation

Lorsqu’une personne, que ce soit un particulier ou un professionnel, vous vend ou cède un chien à titre gratuit, certaines obligations sont à prendre en compte, comme le stipule l’article L214-8 du Code rural et de la pêche maritime, notamment les points suivants :

  • Les coordonnées du vendeur doivent figurer sur l’annonce de vente du chien, y compris le numéro SIREN pour les professionnels ;
  • Tout chien doit être identifié avant cession. Vérifiez donc bien que le numéro d’identification vétérinaire soit également présent sur l’annonce ou, à défaut, celui de la mère s’il n’est pas encore identifié ;
  • Un certificat vétérinaire qui atteste la bonne santé du chien ;
  • Une attestation de cession.

De plus, depuis octobre 2022, vous devez posséder le certificat d’engagement et de connaissances avant l’acquisition d’un chien. Il s’agit d’une nouveauté prévue dans la loi visant à lutter contre la maltraitance animale et à conforter le lien entre les animaux et les hommes. Ce document est à lire et à signer 7 jours avant l’acquisition d’un chien pour attester votre engagement à subvenir à ses besoins. Parmi les personnes pouvant délivrer ce certificat figurent les vétérinaires, n’hésitez pas à nous contacter.

3. Penser aux déplacements et aux vacances

Les abandons de chiens sont malheureusement très nombreux à l’approche des vacances estivales. C’est pourquoi vous devez songer à un moyen de faire garder votre chien si vous ne souhaitez pas l’amener avec vous en vacances. Adopter un chien demande ainsi un engagement sur de nombreuses années et ce quelle que soit la période. Faire garder son chien pendant les vacances demande une organisation, il est important de réfléchir à cela avant d’adopter votre compagnon

4. Prévoir les frais nécessaires

Que ce soit pour l’alimentation, les soins courants, les vaccins vétérinaires de votre chien ou encore les imprévus, un budget est à réfléchir en conséquence, d’autant plus selon le format du chien. En effet, par exemple, le budget alloué à la nourriture ne sera pas le même pour un chien de grand format que pour celui d’un petit chien pour qui les frais alimentaires seront moindres. De plus, ayez en tête que des soins vétérinaires sont parfois nécessaires, que ce soit pour une maladie passagère ou bien pour traiter une maladie, parfois à vie, comme le diabète par exemple. Notons que certains accidents peuvent être des urgences vétérinaires nécessitant une hospitalisation.

5. Accorder du temps à votre compagnon

Toujours dans l’optique de respecter son bien-être, un chien a besoin que son propriétaire passe du temps avec lui, que ce soit pour le sortir, jouer avec lui ou bien tout simplement le toiletter. Vous devez ainsi être prêt à lui consacrer du temps et ce au quotidien.

6. Prendre rendez-vous chez le vétérinaire

Penser à prévoir un premier rendez-vous vétérinaire après une adoption, notamment pour vérifier que tous les papiers sont en ordre mais aussi pour répondre à vos questions. Nos vétérinaires de médecine préventive vétérinaire sont disponibles pour vous accompagner dans cette étape de votre vie, n’hésitez pas à les contacter.

La stérilisation vétérinaire de votre compagnon sera également à prévoir, sauf si vous comptez faire reproduire votre chien. En effet, nous recommandons la stérilisation et ce dès le plus jeune âge du chien, notamment pour prévenir l’apparition de certaines maladies.

7. Prendre des cours d’éducation canine

Nous vous conseillons de prendre des cours d’éducation canine, notamment pour un chiot. En effet, l’apprentissage est une étape nécessaire chez le chien. Des cours d’éducation vous permettront d’avoir les clés pour une bonne entente et une complicité renforcée.

Quelles sont les démarches pour adopter un chien ?

Une fois toutes les clés en main et que votre décision est mûrement réfléchie, une grande étape est déjà franchie. Il vous suffit désormais de choisir votre futur compagnon en contactant refuges, associations ou encore éleveurs. Une ou plusieurs visites peuvent ensuite être prévues avant le coup de cœur tant attendu.

Puis, une fois votre choix fait, vous pourrez commencer à réaliser quelques premiers achats (panier, harnais, laisse, croquettes, etc.) tandis que le vendeur réalisera toutes les démarches. Si vous avez choisi d’adopter un chien de race, certains documents justifiant son appartenance devront également vous être transmis au moment de la vente. Prévoyez aussi de prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour une première visite. Comme nous l’avons vu, 7 jours avant l’acquisition, vous devez obtenir le certificat d’engagement et de connaissances.

Lorsque le jour J est arrivé, pas de panique car de petits aléas, comme des bêtises, peuvent survenir, ce qui est tout à fait normal. Nos vétérinaires se tiennent disponibles pour vous répondre et vous rassurer en cas de doutes ou de questions. 

Nous tenons à vous informer que si vous hésitez à adopter un chien, il est possible de devenir famille d’accueil. Il s’agit d’accueillir un chien sur une période déterminée avant son adoption définitive par une autre famille. C’est une démarche généreuse et bienveillante qui est très appréciée des associations et des refuges ; vous ferez des heureux !