Accueil > Chat > Votre chat est-il en surpoids ? Nos conseils vétérinaires

Votre chat est-il en surpoids ? Nos conseils vétérinaires

Fanny, vétérinaire

Conseils validés par Fanny Fourniret

Docteure vétérinaire de la clinique Puiseux-Pontoise et Vauréal

De manière générale, un chat de petite taille ou de taille moyenne pèse entre 3 et 6 kg tandis qu’un chat d’un plus grand gabarit pèse entre 6 et 10 kg. Pour ces derniers, on pense notamment au Maine Coon. Comme les chiens, les chats sont de formes et de tailles différentes, il est donc possible que votre chat n’entre pas dans ces critères mais qu’il ait tout de même un poids idéal et qu’il soit en bonne santé.
Nos vétérinaires vous livrent leurs conseils pour que vous puissiez vous repérer en observant votre compagnon et prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire si nécessaire.

Le surpoids chez le chat

Reconnaître les signes physiques d’un chat en surpoids

Les signes de surpoids sont visibles chez votre animal. C’est pourquoi, nous vous donnons quelques conseils pour repérer les zones qui doivent vous alerter. Pour cela, regardez votre compagnon d’en haut et sur les côtés.

Votre animal est-il au poids idéal ?
  • Tout d’abord, regardez votre chat d’en haut : la zone située entre ses côtes et ses hanches doit être légèrement renfoncée, créant une taille bien définie. Si votre chat n’a pas de taille ou si sa taille est plus large que ses hanches ou ses côtes, votre chat est peut-être en surpoids, voire obèse ; un régime est alors conseillé.
  • Puis, examinez votre chat de côté : un chat qui a un poids normal a ce qu’on appelle un « repli abdominal » qui signifie que la zone située juste derrière les côtes à un diamètre inférieur à celui de la poitrine. Si vous ne voyez pas ce repli abdominal, une consultation en nutrition vétérinaire peut être envisagée.
  • Ensuite, touchez les côtes de votre félin : passez votre main sur ses flancs, vous devez pouvoir sentir facilement ses côtes. Si ce n’est pas le cas ou si vous devez appuyer dessus pour les sentir, c’est que votre chat est potentiellement en surpoids ; il faudra alors revoir son régime alimentaire.
  • Sachez également que vous devez pouvoir sentir les os à la base de la queue de votre chat. Une petite couche de graisse protège habituellement cette zone mais vous devez pouvoir sentir les contours de ses os sans trop d’effort.
  • La colonne vertébrale, les hanches et le garrot de votre chat doivent également être osseux. Chez un chat en bonne santé, les os des hanches de la colonne vertébrale et du garrot doivent être perceptibles en le caressant légèrement. Si ce n’est pas le cas, votre chat peut-être en surpoids.
  • Enfin, on a tous en tête le ventre de notre chat qui « pendouille ». Sachez que la plupart des chats ont un morceau de chair qui pend entre leurs pattes arrière appelé « pannicule adipeux ». Un excès de graisse peut être stocké dans cette région en cas de surpoids, souvent chez le chat stérilisé.

Notons que si le poids corporel de votre chat est 10 % supérieur au poids normal, on parle de surpoids. Un chat sera considéré comme obèse si son poids est d’au moins 20 % au-dessus du poids normal.
Il est enfin important de ne pas juger trop vite si un chat est en surpoids car certaines races sont plus rondes que d’autres. On pense par exemple au British Shorthair qui peut paraître gros alors qu’il est plus rond qu’un Abyssin par exemple. De même, le poids d’un Munchkin ne sera pas le même que celui d’un Norvégien. Il est donc important de comparer les chats par rapport à leur race et de ne pas mettre votre animal au régime sans consulter votre vétérinaire.

Pour quelles raisons votre chat est-il en surpoids ?

Les causes du surpoids voire de l’obésité de votre chat peuvent être multiples. On retrouve cependant trois causes principales : une alimentation inadaptée, le manque d’activité ou une maladie. La qualité et la quantité de nourriture que vous donnez à votre chat est très importante pour sa santé. Des aliments de faible qualité peuvent engendrer des carences chez votre animal et avoir des effets sur son état général et corporel. Cela favorise alors les maladies. Le manque d’activité concerne davantage les chats qui vivent exclusivement en intérieur, cela favorise alors l’obésité. Ce sont souvent ces chats qui sont au régime plutôt que les chats qui sortent quotidiennement.

L’alimentation peut être une cause de surpoids chez votre chat

L’alimentation de votre félin peut être à la fois inadaptée et de mauvaise qualité. C’est pourquoi, il est important de vous faire conseiller par votre vétérinaire lors d’une consultation en nutrition. En effet, en fonction de la race de votre chat, de son sexe, de son âge, de son caractère, de son mode de vie et de sa santé, l’alimentation va différer. De même, un chat stérilisé aura tendance à prendre davantage de poids qu’un chat non stérilisé.
Certains chats sont plus gloutons que d’autres, il est donc important de gérer la prise alimentaire de votre animal, par exemple en lui offrant une gamelle électronique qui lui distribuera la dose de croquettes nécessaires à différents moments de la journée.

Les propriétaires de chats ont souvent tendance à donner quelques petits encas en plus de la ration journalière, ce qui augmente l’apport énergétique et favorise le surpoids.
Notons que bien que ces quantités vous paraissent infimes, elles ne le sont pas pour l’organisme de votre chat, proportionnellement à son gabarit. Il convient alors de prévoir une petite séance de jeu afin qu’il ait une dépense physique. Bien sûr, ce conseil s’applique également aux propriétaires de chiens.

Le manque d’exercice peut être une cause de surpoids pour votre chat

Les chats d’intérieur sont plus majoritairement victimes de surpoids que les chats qui ont accès à l’extérieur et qui passent une bonne partie de leur journée dehors. Le manque d’exercice physique est donc une réelle cause de surpoids, voire d’obésité chez le chat. Nous vous listons d’ailleurs dans cet article les 8 aménagements à prévoir pour un chat en appartement.
N’hésitez pas à jouer avec votre chat et à lui aménager des espaces en hauteur afin qu’il s’amuse à grimper. De même, n’hésitez pas à diviser sa ration journalière de croquettes et à mettre plusieurs petites gamelles dans votre appartement ou maison afin qu’il fasse de l’exercice pour manger. Vous pouvez également lui offrir un labyrinthe qui lui demandera habilité et dextérité pour attraper ses croquettes ou un pipolino qu’il devra faire rouler par terre afin de faire sortir ses croquettes. Même si votre chat vit en intérieur, vous pouvez trouver des petites astuces pour aider votre chat à rester actif, sachant que vous pouvez créer vous-même des jouets et cachettes en carton, ce que les chats adorent.
L’activité physique est un réel besoin pour votre chat, n’hésitez pas à créer des rituels, chaque jour afin de passer du temps avec lui et ainsi l’aider à perdre du poids.

Les problèmes de santé peuvent être une cause de surpoids pour votre chat

Certaines maladies et traitements peuvent entraîner une prise de poids ou une baisse de poids chez votre chat. On remarque par exemple souvent que les côtes de votre animal sont plus ou moins visibles. Nous vous listons certaines de ces maladies ci-dessous.

  • La maladie de Cushing (hyperadrénocorticisme)
    C’est une maladie du cortex surrénalien. La glande surrénale produit durablement trop de cortisol. Les chats ont davantage faim mais sont moins actifs. Cela engendre un dépôt de graisse, en particulier au niveau du ventre. L’abdomen semble alors épais et tombant alors que le reste du corps est souvent fin.
  • L’hypothyroïdie
    Cette maladie engendre une faible production d’hormones thyroïdiennes, responsable de la fonction cellulaire et métabolique du chat. Lorsque les hormones manquent, les cellules travaillent trop lentement et ne consomment plus autant d’énergie. Le chat devient alors moins actif. Notons cependant que l’hypothyroïdie est rare chez le chat.
  • L’acromégalie / l’hypersomatotropisme
    Cette maladie hormonale est causée par une augmentation de la taille ou par la présence d’une tumeur de l’hypophyse et produit davantage d’hormones de croissance. Du fait de cet excédent, les os, les organes internes et les tissus conjonctifs grossissent. L’hormone de croissance cause dans presque tous les cas une résistance à l’insuline et donc un diabète de type 2 secondaire qui est difficile à contrôler par l’insuline. Cela engendre une augmentation de l’appétit et donc une prise de poids chez le chat.

Notons qu’en plus des maladies hormonales, il existe d’autres maladies qui diminuent l’activité physique du chat et favorisent de ce fait la prise de poids. Parallèlement, le surpoids de votre chat favorise ces maladies, c’est donc un cercle vicieux. Par exemple, un chat qui souffre d’arthrose sera moins actif du fait de la douleur. L’obésité est ainsi favorisée par un chat moins actif qui mange la même quantité d’alimentation. Il est important de rester attentif au moindre changement de comportement de votre chat car si vous observez par exemple que votre chat monte moins souvent sur son arbre à chat, c’est peut-être le signe de douleurs liées à l’arthrose qu’il convient de soulager, pour son bien-être, par exemple grâce à des séances d’ostéopathie vétérinaire.

Précisions que les traitements de certaines maladies peuvent également entraîner une augmentation de l’appétit et de ce fait une prise de poids. Votre vétérinaire vous précisera toujours quels sont les effets secondaires des traitements qu’il prescrit à votre chat afin que vous puissiez contrôler son poids.

Enfin, sachez que la stérilisation vétérinaire peut entraîner une prise de poids chez le chat, comme chez le chien du fait des modifications hormonales qu’elle entraîne. Lors de la stérilisation de votre animal, votre vétérinaire vous recommandera une alimentation pour chat stérilisé, sauf si votre compagnon n’est pas sujet à l’embonpoint du fait de son activité à l’extérieur. Votre vétérinaire évaluera alors les besoins de votre animal en fonction de son mode de vie et de son âge.

Les conséquences du surpoids sur la santé de votre chat

Le surpoids n’est parfois pas assez pris au sérieux comme maladie chez le chat. En effet, beaucoup de propriétaires aiment les « gros chats » parce qu’ils renvoient une image de douceur. Or, l’obésité est une maladie qui influe grandement sur le bien-être et la santé de votre animal. Voici quelques maladies favorisées par une nourriture de mauvaise qualité ou donnée en trop grande quantité :

  • Diabète
  • Troubles digestifs
  • Problèmes respiratoires
  • Stéatose hépatique
  • Problèmes ostéoarticulaires
  • Problèmes dermatologiques
  • Problèmes urinaires
  • Problèmes de circulation sanguine
  • Et bien sûr, comme chez les humains, un risque plus élevé lors d’une anesthésie générale

Comme chez les humains, il est important que votre chat ait un poids idéal pour sa santé et son bien-être. Les régimes alimentaires peuvent être frustrants pour nos compagnons. La prévention qui allie alimentation de qualité et exercice physique est excellente.

Que faire si votre chat est en surpoids ?

Si vous constatez que votre chat est en surpoids, nous vous recommandons de prendre un rendez-vous dans une clinique vétérinaire car il est important d’écarter toute cause médicale. En fonction de l’examen clinique et de votre discussion concernant le comportement de votre chat, des examens pourront être faits en clinique tels qu’une prise de sang ou un examen d’imagerie vétérinaire, on pense par exemple à une échographie vétérinaire de l’abdomen.

Si votre chat est en surpoids, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour savoir si l’alimentation que vous donnez à votre félin est adaptée à son âge, son mode de vie et sa santé. Par exemple, un chat stérilisé aura besoin d’une alimentation spécifique pour les chats stérilisés car ils ont tendance à prendre quelques kilos. Un chaton aura cependant besoin de croquettes adaptées à sa croissance et donc plus riche en énergie afin de bien grandir. Parce que l’alimentation fait partie de la médecine préventive vétérinaire, elle doit être spécifique à chaque étape de vie de votre félin.

Si votre chat est en surpoids et qu’il n’est pas douloureux, n’hésitez pas à lui faire faire un peu d’activité physique, notamment s’il vit exclusivement en intérieur, en suivant nos conseils précédemment cités.

Il est enfin important de noter qu’en général, les chats qui sortent prennent du poids l’hiver car ils sont plus souvent à l’intérieur. Il convient alors d’adapter la quantité de nourriture afin d’éviter qu’ils ne prennent quelques kilos l’hiver.

Questions fréquentes

Quel est le poids d'un chat en surpoids ?
Il n’y a pas de poids idéal concernant les chats car ils sont tous de gabarits différents. Cependant, s’il est 10 % supérieur au poids normal, on parle de surpoids. S’il est d’au moins 20 % au-dessus du poids normal, alors on parle d’obésité. Il convient de toujours avoir un poids de référence afin de savoir si votre chat prend ou perd du poids. Le poids de référence est souvent le poids à 1 an, avant la stérilisation.
Qu'est-ce qui peut faire grossir un chat ?
Une alimentation trop riche, inadaptée et distribuée en trop grande quantité peut faire grossir votre chat. Votre vétérinaire sera votre meilleur conseillé concernant l’alimentation qui convient à votre animal, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en clinique vétérinaire. De même, le manque d’activité peut impacter le poids de votre chat et ainsi favoriser la prise de quelques kilos. En général, les chats d’intérieur sont plus enclins à prendre du poids. Enfin, certaines pathologies ou traitements entraînent une prise de poids.
Comment faire maigrir un chat en surpoids ?
Avant de faire maigrir votre chat, il convient de connaître l’origine de cette prise de poids. S’il s’agit d’une alimentation trop grasse, alors votre vétérinaire pourra vous conseiller une alimentation adaptée à votre chat en fonction de son âge, de son mode de vie et de sa santé. L’exercice est l’une des meilleures solutions pour faire maigrir votre chat. Faites cependant attention à la santé de votre compagnon. En effet, on évitera de le faire monter sur différentes hauteurs s’il souffre de problèmes articulaires. Si votre chat est en surpoids du fait de sa pathologie ou de son traitement, il sera alors nécessaire de faire un suivi régulier avec votre vétérinaire.