Accueil > Chien > Dentition du chien : tout savoir sur les dents de votre chien  

Dentition du chien : tout savoir sur les dents de votre chien  

Antoine Goll, vétérinaire sevetys

Conseils validés par Antoine Goll

Docteur vétérinaire de la clinique Charenton-le-Pont

Zoom sur les dents de votre chien ! Qu’elles servent à mâchouiller leurs jouets quand il est petit ou à déguster ses croquettes, les dents de votre compagnon sont souvent sujet à questionnement, notamment concernant leurs soins. Il est en effet nécessaire de préserver et d’entretenir l’hygiène bucco-dentaire de votre chien. Rassurez-vous, nos vétérinaires vous ont préparé dans cet article tout ce que vous devez savoir pour que les dents de votre chien soient en bonne santé.  

dent chien, dentition canine, dent vétérinaire, sevetys, soin, santé, canin, chien

Dents du chien : fonctions et caractéristiques  

La connaissance et l’entretien de la dentition de votre chien est indispensable à sa bonne santé et à son bien-être.  

Nous vous expliquons ci-dessous les différentes fonctions des dents du chien, notamment lors des repas. 

  • La préhension : il s’agit de l’action de prendre la nourriture ;  
  • La mastication : elle permet de broyer les aliments avant la déglutition (le fait d’avaler) en vue de leur digestion.  

La dentition d’un animal est adaptée à son régime alimentaire. Chez le chien, les dents sont disposées en 2 arcades dentaires, supérieure et inférieure, et dont on distingue 3 types :  

  • Les incisives : il s’agit de dents dites simples en forme de lys ou en trèfle ;  
  • Les canines – aussi appelées « crocs » – : également considérées comme des dents simples ;  
  • Les molaires : ces dents sont quant à elles des dents dites complexes, notamment du fait de la présence de tubercules.  

Évolution de la dentition chez le chien  

Les dents du chien adulte 

Selon l’animal, des associations de dents plus ou moins nombreuses et dont le type varie se regroupent dans ce que l’on appelle une « formule dentaire ». Ainsi, chez le chien, la formule dentaire retrouvée est la suivante : I 3/3 – C 1/1 – PM 4/4 – M 2/3.  

La lettre capitale I signifie « incisives ». Les 2 chiffres suivants indiquent le nombre d’incisives retrouvées chez cet animal, ici le chien.  

Ainsi, votre compagnon possède, 3 incisives au niveau de la demi-mâchoire supérieure et 3 incisives au niveau de la demi-mâchoire inférieure. Le même principe est à appliquer aux lettres suivantes : C pour « canines », PM pour « prémolaires » et M pour « molaires ». Vous pouvez ainsi constater que votre chien possède 2 molaires en haut et 3 en bas, et ce de chaque côté de la mâchoire.   

Cette formule est valable pour une moitié de face (pour les demi-mâchoires supérieures et inférieures), il faut donc multiplier ce chiffre par 2 pour obtenir le nombre total de dents, soit 42 dents.   

Tout comme chez nous les humains, les chiens ont 2 générations de dents. De ce fait, les chiots possèdent des dents dites déciduales, il s’agit des dents de lait ; et les adultes possèdent les dents permanentes, ou dites définitives chez l’humain. Cette particularité dentaire à 2 générations se nomme la diphyodontie. Notons que le chat est également un diphyodonte. Néanmoins, cette particularité ne concerne pas tous les types de dents chez le chien. En effet, seules les incisives, les canines et les prémolaires vont progressivement tomber lors de la croissance du jeune chiot et laisser place aux dents permanentes : les molaires définitives qui apparaissent d’elles-mêmes.  

Les dents du chiot 

Leur formule dentaire diffère de celle d’un chien adulte et correspond à la suivante : I 3/3 – C 1/1 – PM 4/4. Les chiots ne possèdent ainsi pas de molaires, à l’exception des prémolaires. Les dents de lait d’un chiot sont donc au nombre de 32.  

À la naissance, les chiots n’ont pas de dents car ils doivent téter leur mère. Chez le jeune chien, les premières dents de lait à faire surface sont les canines, et ce dès 21 jours d’âge. Puis, les autres dents apparaissent progressivement au fil des semaines. Ce n’est qu’autour de 4 mois que ces dents tombent pour laisser place aux dents permanentes. Lorsqu’un chiot a toutes ses dents définitives, autour de 7 mois d’âge environ, on dit que sa bouche est « faite ».  

À noter : votre chiot va perdre ses dents de lait, mais il est inutile de les chercher ! En général, les dents de lait sont avalées et cela ne représente aucun danger pour le chien. Les dents de lait peuvent également parfois être retrouvées lors de jeu avec une balle et certains propriétaires aiment les garder en guise de souvenir.

Comment déterminer l’âge d’un chien ? 

Comme vous l’aurez compris, déterminer l’âge d’un chiot ou d’un chien est possible en regardant sa dentition. Chez le chiot, la présence ou l’absence de certains types de dents de lait permet d’évaluer son âge. Dès lors que le chien est adulte, c’est l’usure des dents qui permet de donner une indication de l’âge d’un chien, bien que cela reste difficile en pratique. En effet, en fonction des races et du mode de vie, les dents peuvent être abîmées de manière précoce. Par exemple, le tartre est souvent présent chez les chiens de petit gabarit tels que les Yorkshire ou Spitz. Des détartrages sont alors à prévoir régulièrement. De même, un chien qui a pour habitude de jouer avec des cailloux abîmera ses dents plus vite. Les dents sont donc un bon indicateur pour connaître l’âge approximatif de votre chien mais n’oublions pas que chaque animal est différent : son bagage génétique est unique, tout comme son mode de vie. 

Le saviez-vous ? Le terme denture se rapporte à l’ensemble des dents qui sont présentes. À savoir que chez le chien, les dents n’ont pas seulement un rôle alimentaire puisqu’elles lui permettent aussi de se défendre ou de jouer. 

En fonction de l’âge de votre compagnon, nous vous recommandons de lui proposer des jouets suffisamment solides afin d’éviter l’ingestion de corps étrangers comme des morceaux de balle en caoutchouc. L’ingestion de corps étranger vient en effet perturber son système digestif et nécessite généralement une chirurgie vétérinaire afin de retirer l’objet en question. 

Comment prendre soin des dents de son chien ? 

Parce que la santé bucco-dentaire est essentielle à la santé générale de votre compagnon, nous vous conseillons de veiller à sa santé. 

Brosser les dents 

Bien sûr, la meilleure façon de prendre soin des dents de votre chien est de les lui brosser. En l’habituant dès petit, il sera coopératif et patient. Le dentifrice pour chien est vendu en clinique vétérinaire, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou à l’un des assistants vétérinaires de la clinique. Un petit doigtier est généralement vendu avec le dentifrice, ce qui vous permet de brosser facilement les dents de votre chien. Attention à ne pas utiliser de dentifrices humains car nombreux sont ceux qui contiennent des substances pouvant être toxiques pour les chiens, notamment du xylitol. Les dentifrices pour chiens ont également la particularité de ne pas avoir besoin de rinçage et peuvent ainsi être avalés sans crainte. 

Cette routine permet réellement de limiter l’apparition de la plaque dentaire est d’éviter les détartrages.  

Sachez que cette routine fait partie du medical training. Aussi, en habituant votre compagnon à être manipulé, il sera plus coopératif lors des consultations chez le vétérinaire.  

Traitements préventifs 

Il existe des solutions liquides à mettre dans la gamelle d’eau de votre chien ou des petites poudres à mettre sur la nourriture de votre chien. Ces solutions ont un effet préventif mais n’empêchent pas l’apparition du tartre.  

De même, des sticks à mâcher appétents permettent d’allier friandises et hygiène bucco-dentaire. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui vous conseillera le traitement préventif le plus approprié à votre compagnon. 

Alimentation solide 

La mastication a un effet mécanique et permet de limiter l’apparition du tartre. Aussi, les chiens qui mangent des croquettes ont généralement moins de tartre contrairement aux chiens qui mangent une alimentation humide (pâtée) ou de la ration ménagère. 

Notons que les chiens dits « gloutons » qui mangent leurs croquettes sans les croquer sont aussi sujets au tartre. Ceux-ci étant très gourmands, ils ne prennent pas le temps de mâcher et avalent donc leurs croquettes « tout rond ». La croquette, en plus d’être un aliment complet pour votre chien, a aussi un rôle abrasif : lorsque la dent traverse la croquette, il y a abrasion et cela empêche la formation de tartre.

Les jeux de mastication 

Dans le cas où la ration ménagère est l’alimentation principale de votre chien, nous vous recommandons de lui proposer des jouets favorisant la mastication (souvent en caoutchouc dur). Ces jouets sont de manière générale recommandés pour tous les chiens du fait de leur résistance. Les risques d’ingestion de corps étrangers sont donc minimes, à contrario des jouets à cordes par exemple. L’utilisation de bois de cerf ou de fromage de yak est aussi très bénéfique. En plus de la mastication, cela apporte de l’apaisement et détend votre chien en votre absence.

Bien sûr, l’hygiène bucco-dentaire est propre à chaque chien. Deux chiens de la même race pourront avoir une santé bucco-dentaire différente en fonction de leur génétique et de leur mode de vie. C’est lors de votre consultation annuelle chez le vétérinaire que les dents de votre chien seront examinées. En fonction de leur état, un détartrage pourra vous être conseillé. 

Si vous constatez un problème dentaire chez votre chiot ou si l’apparition de ses dents définitives vous semble douloureuse, n’hésitez pas à contacter l’une de nos cliniques vétérinaires afin de prendre rendez-vous. De même, si vous constatez que votre chien a mauvaise haleine ou s’il a des difficultés à manger ses croquettes, nous vous conseillons de prendre rendez-vous pour une consultation en dentisterie vétérinaire. Sachez que les dents de lait ont parfois du mal à tomber. Il peut alors être nécessaire qu’un vétérinaire réalise des soins vétérinaires, notamment leur extraction chirurgicale. Cette extraction chirurgicale est une intervention sous anesthésie générale souvent réalisée en même temps que la stérilisation de votre compagnon afin de limiter le nombre d’anesthésies.  

Si vous avez un chiot, nous vous recommandons d’inspecter régulièrement sa bouche afin de vérifier que les dents déciduales tombent correctement et sans entraver la pousse des dents définitives. De manière générale, votre chiot rencontrera votre vétérinaire plusieurs fois la première année de sa vie : lors de ses rappels de vaccins, lors de sa stérilisation et lors de sa visite pubertaire. Ces visites sont à chaque fois l’occasion de faire un examen clinique général et un point sur sa santé bucco-dentaire.  

Questions fréquentes

Pourquoi entretenir les dents de mon chien ? 

Lorsque votre chien mange son repas, une plaque dentaire se forme progressivement au niveau de ses dents. Elle contient des bactéries qui sont normalement présentes dans la cavité buccale du chien, de la salive et des aliments. Sans soins apportés, cette dernière va, à terme, se minéraliser et former du tartre, visible de par sa couleur marron. L’accumulation de tartre peut conduire à ce que l’on appelle la maladie parodontale. Il s’agit d’une inflammation de la gencive appelée gingivite, due à cette présence importante de tartre, pouvant conduire à une parodontite, c’est-à-dire à une inflammation des tissus de soutien de la dent. Il ne faut pas sous-estimer les conséquences de cette maladie qui peuvent être graves et aller jusqu’à la perte de dents voire une infection bactérienne plus grave si le chien atteint n’est pas pris en charge par un vétérinaire. Au moindre doute, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous vétérinaire avec un de nos vétérinaires spécialisés en dentisterie vétérinaire.
Il est important de savoir qu’en plus de donner mauvaise haleine à votre chien ou provoquer des maladies au niveau des gencives, le tartre peut aussi se fixer sur le cœur, le foie ou encore les reins provoquant alors des insuffisances de ces organes.

Comment assurer une bonne hygiène bucco-dentaire à mon chien ? 
Les soins bucco-dentaires à apporter à votre chien vont varier d’un animal à l’autre. En effet, certains chiens, notamment les races de petites tailles, auront besoin d’un brossage de dents régulier, à savoir plusieurs fois par semaine, pour empêcher la formation de tartre. L’alimentation peut dans un premier temps limiter l’apparition de tartre, principalement lorsque le chien se nourrit de croquettes puisque ces dernières ont un effet abrasif. La mastication de croquettes permet alors de limiter la formation de tartre. Il est parfois nécessaire de s’équiper d’un kit d’hygiène bucco-dentaire contenant une brosse à dents et un dentifrice spécialement conçu pour votre chien. Des doigtiers sont également disponibles si vous ne souhaitez pas opter pour une brosse à dents. Enfin, des solutions buvables et des sticks à mâcher sont également des moyens qui permettent d’éviter l’apparition de problèmes bucco-dentaires. Dans tous les cas, nos vétérinaires vous recommanderont toujours d’habituer votre chien au brossage régulier de ses dents.
Combien de dents a un chien ?

À l’âge adulte, un chien a 42 dents tandis qu’un chiot a 32 dents. Voici leur répartition :
Dents d’un chien adulte : I 3/3 – C 1/1 – PM 4/4 – M 2/3. Cette formule signifie que le chien a 3 incisives en haut et 3 incisives en bas, une canine en haut et une canine en vas, 4 prémolaires en haut et 4 prémolaires en bas, 2 molaires en haut et 3 molaires en bas, et ce de chaque côté de la mâchoire.
Un chiot a quant à lui 32 dents, réparties comme suit : I 3/3 – C 1/1 – PM 4/4.
Chacune de ces formules est à multiplier par deux pour connaître le nombre total de dents puisqu’elles sont réparties de chaque côté de la bouche.