Accueil > Chien > Transition alimentaire chez le chien : comment faire ?

Transition alimentaire chez le chien : comment faire ?

Laure Villa

Conseils validés par Laure Villa

Vétérinaire chez SEVETYS

Que vous souhaitiez changer d’aliment, de croquettes, pour votre chien ou bien qu’il s’agisse d’un changement nécessaire à sa santé, cela nécessite de réaliser ce que l’on appelle une transition alimentaire. Cette transition progressive est effectivement nécessaire pour que votre compagnon s’adapte à ce nouvel aliment et éviter l’apparition de certains troubles digestifs. Découvrez les conseils de nos vétérinaires pour réaliser une transition alimentaire chez votre chien. 

transition alimentaire chez le chien

Pourquoi faire une transition alimentaire chez mon chien ?

Il est important d’avoir en tête que pour chaque changement alimentaire chez un chien, que ce soit pour passer d’une marque de croquettes à une autre ou d’un type d’aliments à un autre (de croquettes à une ration ménagère par exemple), une transition alimentaire doit être correctement réalisée pour éviter tout problème de santé. En effet, la flore intestinale d’un chien est adaptée à son alimentation habituelle. Un certain équilibre est alors en place entre les bactéries bénéfiques à la bonne digestion de ces aliments et les bactéries pathogènes pouvant causer des troubles à votre chien. En cas de changement brutal d’alimentation, cette flore digestive n’est pas habituée à ces nouveaux aliments et un déséquilibre peut se produire, engendrant à cette occasion des troubles comme une diarrhée par exemple.  

À noter qu’une diarrhée peut être douloureuse, ce n’est pas un symptôme anodin, même si elle est due à un changement d’alimentation. Elle peut en effet conduire à une déshydratation, pouvant être grave, notamment chez certains chiens comme les chiots ou encore les chiens âgés. Dans ce cas, n’hésitez donc pas à prendre un rendez-vous vétérinaire en spécifiant bien un changement d’aliment chez votre compagnon.  

Pour éviter que de tels problèmes de santé ne surviennent, il est recommandé de réaliser une transition alimentaire de manière progressive et non brutale, et ce afin que la flore intestinale de votre chien s’adapte progressivement à ce nouvel aliment.  

Certains chiens n’auront probablement jamais besoin de changer d’aliment tandis que d’autres devront changer d’alimentation, pour des raisons de santé. Par exemple lorsqu’un chien souffre d’une maladie en particulier, une alimentation spécifique peut être prescrite par un vétérinaire. Des changements d’alimentation s’effectuent également selon les différents stades de la vie d’un chien, comme par exemple lors du passage à l’âge adulte ou encore lorsque le chien devient senior. Par ailleurs, les chiennes gestantes ou allaitantes ont également besoin d’avoir une alimentation adaptée. N’hésitez pas à contacter nos vétérinaires afin de bénéficier de conseils en nutrition vétérinaire.

Conseils pour réaliser une transition alimentaire chez un chien

Tout d’abord, retenez qu’une transition alimentaire doit se faire sur une semaine à dix jours chez le chien. Le principe est de mélanger le nouvel aliment avec l’ancien aliment en augmentant progressivement la proportion du nouvel aliment. Parallèlement, la proportion de l’ancien aliment va diminuer. Ainsi, lorsque vous souhaitez réaliser une transition alimentaire, la ration des 3 premiers jours devra être constituée par trois quarts de l’ancien aliment et un quart du nouvel aliment. Veillez à bien mélanger ces aliments de manière homogène. Puis, au cours des 3 jours suivants, vous pourrez passer au ratio moitié de l’ancien aliment mélangé au nouvel aliment, de moitié également. Enfin, dans les 3 derniers jours, la ration doit se composer de trois quarts du nouvel aliment et d’un quart de l’ancien aliment. Après quoi, vous pourrez donner à votre chien la totalité de la ration composée du nouvel aliment. Nos vétérinaires vous conseillent également d’éviter de donner à votre chien des friandises et autres aliments qui ne font pas partie de son alimentation durant toute la durée de la transition alimentaire pour éviter au maximum de perturber la flore digestive de votre compagnon.  

Durant toute cette période, une bonne observation de la digestion de votre chien, notamment par l’observation de ses selles est essentielle afin de détecter tout problème de santé lié à cette transition alimentaire. Afin de faciliter l’adaptation de la flore intestinale à ce nouvel aliment, vous pouvez donner des probiotiques à votre chien, n’hésitez pas à contacter une de nos cliniques vétérinaires pour plus d’informations.  

Par ailleurs, il est également conseillé de contacter un vétérinaire dès l’observation de toute anomalie durant cette transition alimentaire afin d’éviter tout problème de santé à votre chien et lui apporter des soins vétérinaires le cas échéant.

Questions fréquentes

Dois-je faire une transition alimentaire pour passer des croquettes à une ration ménagère ?

Oui, pour passer d’un type d’aliment à un autre une transition alimentaire doit également s’effectuer. Néanmoins, il existe certaines particularités pour passer des croquettes à une ration ménagère chez le chien. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous tourner vers un vétérinaire pour cette étape puisque des calculs sont à effectuer et des dispositions particulières sont à prendre selon les habitudes alimentaires de votre chien. N’hésitez pas à contacter nos vétérinaires pour plus d’informations. 

Que faire si mon chien ne mange pas le nouvel aliment ?

Votre chien étant habitué à manger le même aliment au quotidien, il se peut qu’il n’apprécie pas le nouvel aliment que vous lui proposez, du fait de son goût ou de son odeur. Si tel est le cas, n’hésitez pas à mouiller les croquettes avec un peu d’eau tiède. Néanmoins, si malgré tout votre chien ne mange pas ses nouvelles croquettes et qu’elles ont été prescrites pour des raisons de santé, n’hésitez pas à consulter vers votre vétérinaire pour connaître la marche à suivre.  À noter : il est déconseillé d’ajouter de la nourriture humaine dans l’alimentation de votre compagnon dans le cas où sa nouvelle alimentation est spécifique à sa maladie.  

Comment protéger la flore intestinale de mon chien durant la transition alimentaire ?
Durant la transition alimentaire de votre chien, veillez à ce qu’il ne montre aucun symptôme gastro-intestinal tels que des vomissements ou des diarrhées. Pour l’aider, n’hésitez pas à lui donner des probiotiques afin de maintenir l’équilibre des bonnes bactéries dans son intestin. Bien sûr, nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire avant de l’introduire dans l’alimentation de votre compagnon.