Accueil > Nac > Prévention et Maladies des NAC > La vaccination du lapin : nos conseils vétérinaires

La vaccination du lapin : nos conseils vétérinaires

Anaïs Borghol

Conseils validés par Anaïs Borghol

Docteure vétérinaire & Responsable de la clinique Crozatier – Paris 12ème

Lorsqu’on pense vaccination des animaux de compagnie, les chiens et les chats arrivent tout naturellement en tête de liste. Mais saviez-vous qu’il est aussi recommandé de faire vacciner son lapin de compagnie ? En effet, il est possible de vacciner les lapins afin de les protéger eux aussi contre certaines maladies pouvant s’avérer graves pour leur santé. Découvrez les conseils de nos vétérinaires.

Vaccin du lapin

À partir de quand est-il important de faire vacciner son lapin ?

La vaccination est un acte vétérinaire faisant partie de la médecine préventive vétérinaire. Faire vacciner son lapin doit être réfléchi dès son plus jeune âge afin de le protéger contre deux maladies pouvant être mortelles. Les protocoles de vaccination actuels recommandent de faire vacciner les lapins de compagnie dès 5 à 7 semaines d’âge. Une ou plusieurs injections peuvent être nécessaires selon le vaccin utilisé. Des rappels annuels, voire tous les 6 mois seront ensuite à prévoir selon le risque.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous vétérinaire dans l’une de nos cliniques vétérinaires afin d’élaborer un protocole et un calendrier vaccinal personnalisé pour votre lapin selon votre situation.

Il est à savoir que le protocole peut différer selon le vaccin utilisé et le risque épidémiologique, c’est pourquoi il est recommandé de s’informer pour protéger votre lapin de manière efficace. Nos vétérinaires experts sont là pour répondre à toutes vos questions et pour vous renseigner sur le protocole optimal pour votre lapin afin de planifier un rendez-vous de vaccination vétérinaire pour votre compagnon. Rassurez-vous, ce soin vétérinaire est pratiquement indolore pour votre lapin et les effets secondaires sont minimes face aux bénéfices qu’apporte cette protection.

Contre quelles maladies mon lapin est-il vacciné ?

Lorsque nos vétérinaires vaccinent votre lapin, ce dernier est protégé contre deux maladies dont la vaccination est fortement recommandée eu Europe :

La myxomatose

La myxomatose est une maladie dont l’agent en cause est un virus. Ce dernier peut se transmettre entre les lapins par plusieurs voies différentes, d’une part, par contact avec un lapin infecté, et d’autre part via des insectes piqueurs, principalement les moustiques et les puces. Cette notion est importante à prendre en considération puisqu’un lapin qui n’a aucun contact avec les autres peut tout de même contracter cette maladie par transmission du virus par l’intermédiaire de certains insectes. La vaccination est donc recommandée pour tous les lapins, même ceux vivant exclusivement en intérieur. La myxomatose est une maladie mortelle, toutes les précautions sont donc à prendre afin d’éviter que votre lapin ne soit infecté. Les symptômes qui en résultent diffèrent selon la forme de la maladie. Ainsi, un lapin atteint peut présenter des nodules, notamment au niveau de la tête et des parties génitales, il s’agit de la forme nodulaire de la myxomatose. Une forme respiratoire est également possible et le lapin va alors présenter des signes respiratoires. À savoir qu’une conjonctivite est visible pour les deux formes de cette maladie.

La maladie hémorragique virale

Cette maladie est également appelée VHD pour viral hemorrhagic disease en anglais (ou RHD pour rabbit haemorrhagic disease). C’est un virus qui est responsable de cette maladie, le RHDV, dont il existe deux variants : le RVHD1 et, depuis 2010, le RVHD2, pouvant atteindre les lapins de compagnie et les lapins sauvages. Il est à savoir que ce virus résiste très bien dans l’environnement extérieur, par exemple au niveau de végétaux qui servent de graines à l’alimentation des lapins. Ce virus peut ainsi contaminer un lapin via la nourriture mais aussi par l’intermédiaire de certains supports, comme vos chaussures ou vos vêtements lorsque vous sortez. Une contamination par contact entre lapins mais aussi par piqûre d’insectes est également possible. Une fois encore, tous les lapins sont donc susceptibles d’être atteints, même ceux vivant exclusivement en intérieur, du fait de la grande résistance du virus dans l’environnement. Les symptômes qu’il est possible de constater chez un lapin infecté sont des difficultés respiratoires, un abattement mais aussi des hémorragies qui sont parfois visibles, notamment au niveau des yeux et du nez, d’où le nom de cette maladie.

La vaccination contre ces deux maladies est d’autant plus recommandée du fait de leur contagiosité et qu’il n’existe actuellement aucun traitement spécifique. En cas d’atteinte, un traitement des symptômes sera mis en place mais le taux de mortalité reste élevé. La vaccination représente donc la meilleure protection pour votre lapin contre ces deux maladies. Certains insectes pouvant transmettre ces maladies, des précautions supplémentaires sont intéressantes à mettre en place pour éviter leur exposition. N’hésitez pas à demander conseil à nos vétérinaires qui se feront un plaisir de vous informer.