Accueil > Chien > Voyager en train avec son chien

Voyager en train avec son chien

Anaïs Borghol

Conseils validés par Anaïs Borghol

Docteure vétérinaire & Responsable de la clinique Crozatier – Paris 12ème

Voyager en train avec son chien est source d’interrogations de la part des propriétaires canins. Un tel voyage peut être stressant pour certains chiens, il est donc important de bien se préparer pour leur bien-être. Afin de préparer au mieux votre trajet avec votre compagnon, découvrez les conseils de nos vétérinaires. 

Chien voyage en train
Chien voyage en train

Les différents moyens pour voyager en train avec son chien

Tout comme pour un voyage en avion, la manière de voyager avec votre chien dépend principalement de sa taille. Ainsi, les chiens de petits formats doivent vous accompagner dans un sac de transport ou un panier, qui est à disposer à vos pieds ou bien sur vos genoux. En général, il s’agit des chiens dont le poids se situe en dessous de 8 à 10 kg. Contrairement aux voyages en avion, il n’existe pas de poids maximal à ne pas dépasser pour prendre votre chien avec vous dans un sac de transport. Néanmoins, certaines conditions sont à prendre en compte pour le bien-être de votre compagnon. Le sac doit en effet être adapté à sa taille, c’est-à-dire suffisamment grand pour qu’il puisse se coucher et se retourner librement. La SNCF impose tout de même des dimensions maximales à ne pas dépasser, à savoir le format suivant : 45 cm x 30 cm x 25 cm au maximum. Si ces dimensions sont trop petites pour votre chien, il va falloir le transporter en laisse et à vos pieds. Le règlement de la SNCF impose qu’un chien tenu en laisse durant un voyage en train soit muselé. Nous vous recommandons dès lors de prévoir le nécessaire pour votre chien en fonction de sa taille si vous souhaitez voyager en train avec lui. 

Il existe néanmoins une exception pour les chiens guides d’aveugles ainsi que les chiens d’assistance. Ces derniers n’ont en effet pas besoin de billet pour voyager en train, leur place est donc gratuite et ces chiens doivent être tenus en laisse à vos pieds. La muselière n’est pas non plus obligatoire pour ces chiens. Gardez en tête qu’au sein des cars de substitution, seuls les chiens guides d’aveugles ainsi que les chiens d’assistance sont autorisés. 

Enfin, pour les chiens de catégorie 1 (chiens de type American Staffordshire terrier, chiens de type Mastiff et chiens de type Tosa), les voyages en train ne sont pas autorisés.

Quelles sont les affaires que je dois préparer pour que mon chien voyage en train ?

Pour les petits chiens qui voyagent en sac de transport, ce dernier doit être suffisamment grand et adapté à la taille de votre compagnon sans dépasser les dimensions maximales autorisées par la SNCF. Ce sac ou panier doit également être suffisamment aéré pour que votre compagnon voyage avec le confort nécessaire. N’oubliez pas d’étiqueter ce sac de transport avec vos coordonnées. Prévoyez également ses affaires classiques (collier, laisse, harnais, papiers) tout comme de l’eau fraîche avec une gamelle d’eau pour le voyage. Vous pouvez également prendre des friandises avec vous. Pour les chiens tenus en laisse, comme nous l’avons vu précédemment, vous devez vous munir d’une muselière. Enfin, n’oubliez bien évidemment pas le titre de transport de train de votre chien, sauf s’il s’agit d’un chien guide d’aveugle ou d’assistance pour qui un billet n’est pas obligatoire. 

Si vous prévoyez de faire un voyage en train avec votre chien pour la première fois, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos vétérinaires en amont du départ pour une consultation de médecine préventive vétérinaire afin de vérifier que tout est en règle au niveau administratif, mais aussi que votre chien est en bonne santé pour voyager. En effet, en France l’identification vétérinaire  est obligatoire pour tout chien. Il est donc possible qu’on vous demande les documents de votre chien (carnet de vaccination, passeport) au moment du voyage pour vérifier qu’il s’agit bien de votre animal. Si votre chien est bien identifié, nos vétérinaires peuvent vérifier que vos coordonnées associées sont bien à jour. Par ailleurs, certaines vaccinations vétérinaires sont fortement recommandées en cas de voyage avec votre chien, voire obligatoires si vous traversez les frontières de l’Hexagone, notamment la vaccination contre la rage. Enfin, nos vétérinaires pourront également profiter de ce bilan de santé pour vous conseiller sur le choix des accessoires, comme le sac de transport ou bien la muselière, afin que la taille soit bien adaptée à votre compagnon. 

De plus, si vous souhaitez partir en vacances avec votre chien, notamment en été, n’hésitez pas à consulter l’article préparé par nos vétérinaires au sujet de la canicule. En effet, certaines précautions sont à prendre pour un voyage en train en été. Certains problèmes peuvent survenir en cas de fortes chaleurs et des soins vétérinaires sont parfois nécessaires. Vous pouvez également consulter la checklist que nos vétérinaires vous ont concoctée. 

Questions fréquentes

Combien coûte un voyage en train pour mon chien ?

Avant 2022, pour voyager en train avec son chien avec la SNCF, un billet pour petit chien transporté dans un sac coutait 7 €. Les chiens de moyens et grands formats devaient payer la moitié du prix de votre propre billet. Depuis juin 2022, le prix pour voyager en train avec son chien est au tarif unique de 7 € et ce quel que soit le format de votre chien, aussi bien pour les petits chiens voyageant dans un sac de transport que ceux tenus en laisse. Ce prix est néanmoins variable si vous voyagez en train en direction d’une destination à l’étranger. Quant à Ouigo, le tarif pour voyager avec son chien est également unique et est de 10 €.

Que faire si mon chien est stressé lors d’un voyage en train ?

Si votre chien est de nature à être stressé dès lors que ses habitudes changent, vous pouvez demander à nos vétérinaires de vous prescrire un médicament relaxant à lui administrer. Nous vous recommandons également de l’habituer à ses accessoires (sac de transport, muselière, etc.) en amont du trajet en train afin d’atténuer ce qui pourrait représenter une source de stress supplémentaire s’il n’a pas l’habitude de tels accessoires.