Accueil > Chat > Attention aux accidents de brûlure chez le chat

Attention aux accidents de brûlure chez le chat

Claire Afota

Conseils validés par Claire Afota

Docteure vétérinaire de la clinique des Remparts – Pontoise 

Brulure chez le chat

Pourquoi le chat peut-il se brûler ?

Le chat est un animal curieux, leste et vif. C’est pourquoi il est important d’être vigilant, qu’il vive exclusivement en intérieur ou qu’il ait accès à l’extérieur. En effet, les accidents domestiques chez le chat sont nombreux, on pense notamment aux brûlures des coussinets, si le chat monte sur une plaque de cuisson chaude ou s’il monte sur la table à repasser lorsque le fer est bouillant.

Ces petits félins peuvent bien sûr se faufiler dans des endroits dans lesquels nous ne pouvons parfois pas aller, par exemple sous des meubles, dans des buissons, sur les toits, etc. Ainsi, ces endroits peu fréquentés des hommes peuvent être dangereux.
De même, certains endroits qui sont à l’inverse très fréquentés par les hommes peuvent être dangereux, on pense par exemple aux voitures, c’est le cas l’hiver lorsque les chats se reposent sur les moteurs des voitures, les produits toxiques que l’on peut trouver dans la rue, les plaques chauffantes à la maison, les fils électriques ou encore, le bitume brûlant l’été.
C’est de ce dernier danger dont nous allons parler, car en cas de canicule, le bitume peut monter jusqu’à plus de 60°C, ce qui peut abîmer les coussinets des chats.

Quelles sont les fonctions des coussinets des chats ?

Chez le chat, les coussinets ont deux fonctions principales : c’est un isolant (surfaces chaudes, humides ou froides) et un amortisseur (en cas de surfaces dures).
Comme ceux du chien, les coussinets plantaires du chat sont des tubercules fibro-graisseux élastiques très sensibles.
C’est grâce aux coussinets plantaires que l’extrémité des pattes de votre chat est protégés, il peut ainsi marcher et courir sur tout type de sols, surtout si votre chat a accès à l’extérieur. Ses coussinets sont ainsi en contact avec le bitume, l’herbe, la terre, les arbres, les différents végétaux, les plaques d’égouts en métal, etc. Leurs coussinets sont alors mis à rude épreuve en fonction de leurs parcours : coupures, brûlures…
En marchant sur un terrain un peu escarpé, des cailloux trop pointus, des bouts de verres ou de ferrailles cachés dans le sol, des saletés peuvent se glisser entre ses coussinets et créer des plaies.

Ainsi, si votre chat a une blessure au coussinet, il est important de le soigner rapidement car cela peut être handicapant pour lui, sachant que l’un de ses moyens de défense est la fuite.

Comment soigner une brûlure de coussinet chez le chat ?

Si votre chat est brûlé aux coussinets, vous constaterez plusieurs symptômes :

  • Une démarche plus lente, une difficulté à marcher, voire une boiterie
  • Il n’osera peut-être pas sortir
  • Il peut se lécher le coussinet abimé ou se mordiller à l’endroit de la brûlure
  • Il peut également miauler ou exprimer son inconfort de diverses façons, son comportement va alors changer

Ces symptômes doivent vous alerter. Sachez qu’une plaie aux coussinets non soignée peut s’infecter et devenir très douloureuse pour le chat.

Voici 5 conseils pour soigner une brûlure de coussinet liée à la chaleur du bitume :

  • Faites couler de l’eau froide sur la brûlure pendant une quinzaine de minutes.
  • Séchez la patte de votre chat en tapotant pour éviter de lui faire mal.
  • Désinfectez la plaie de votre compagnon (attention, pas d’alcool ni de dakin). Privilégiez la Chlorhexidine ou la Bétadine diluée.
  • Votre chat ne doit pas lécher ses lésions pour éviter une infection, vous pouvez lui mettre une collerette.
  • Enfin, mettez-lui un bandage que vous trouverez dans la trousse de secours de votre chat. Attention, il ne faut pas que le bandage soit trop serré au risque que cela lui fasse un effet « garrot ».

Il est ensuite important de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire qui examinera la blessure et vous donnera le traitement adéquat si besoin. Votre vétérinaire pourra également faire des points de suture à votre compagnon ou lui faire un pansement en fonction des plaies. En fonction du degré de la brûlure, votre vétérinaire prodiguera donc des soins vétérinaires à votre compagnon et devra peut-être l’hospitaliser.

Entretenir et prendre soin des coussinets de son chat au quotidien

L’été, et surtout pendant les fortes chaleurs, nous vous recommandons de garder votre chat à l’intérieur de votre maison. N’hésitez pas à faire des courants d’air et à lui donner accès aux pièces carrelées. En effet, il y a un véritable risque qu’il se brûle les coussinets en marchant sur le bitume, le métal, les tuiles, etc. Les températures montent très vite puisque la température du sol peut être le double de la température de l’air ; cela peut donc être un véritable danger pour lui.
Garder votre chat au frais vous permet d’éviter des blessures aux coussinets et des coups de chaleur ; ces deux accidents étant qualifiés d’urgence vétérinaire.

L’hiver, la neige et le sel de déneigement peuvent également brûler les coussinets de votre chien, comme nous vous l’expliquons dans notre article « Les brûlures des coussinets chez le chien » (mettre lien article). Aussi, si votre chat a l’habitude de se promener à l’extérieur, soyez toujours attentif à la météo afin d’anticiper de potentielles blessures.

Vous pouvez par ailleurs prendre soin des coussinets de votre chat afin de prévenir les blessures éventuelles, par exemple en appliquant des soins locaux, comme différentes crèmes de soin.
En effet, lorsqu’un chat sort et qu’il a les coussinets secs, ses pattes sont davantage exposées aux blessures causées par la texture du sol ou les changements de température. Aussi, vous pouvez appliquer un baume hydratant pour coussinets et une solution tannante pour les renforcer.
Et bien sûr, n’oubliez pas de bien inspecter votre chat à chaque retour de promenades.

La prévention est toujours le meilleur traitement alors n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si votre chat sort. Nous en profitons pour vous rappeler que si votre animal sort, il est important qu’il soit identifié, stérilisé, vacciné et à jour de ses traitements antiparasitaires. Sa santé et son bien-être doivent être votre priorité.