Rendez-vous vétérinaire en ligne Sevetys
La piroplasmose chez le chien : transmission de la maladie, symptômes et traitements
01 février 2024

La piroplasmose chez le chien : transmission de la maladie, symptômes et traitements

Vous êtes propriétaire d’un chien et vous avez peut-être déjà entendu parler de la piroplasmose ? Cette maladie que l’on nomme également babésiose est en effet transmise par les tiques et nécessite donc certaines mesures préventives pour garantir le bien-être et la bonne santé de votre compagnon préféré ! C’est pourquoi nos vétérinaires ont décidé de vous donner tous leurs conseils dans cet article afin de vous expliquer quels sont les soins vétérinaires indispensables en cas de piroplasmose chez le chien mais aussi les meilleurs moyens de prévention. Quoi qu’il en soit, vous pouvez également prendre un rendez-vous avec un vétérinaire, nos équipes se feront un plaisir de vous conseiller pour que votre animal reste en bonne santé ! 

Chien
Prévention des maladies
La piroplasmose chez le chien : transmission de la maladie, symptômes et traitements
Antoine Goll
Antoine GollDocteur vétérinaire de la clinique Charenton-le-Pont
Sommaire

    Présentation de la piroplasmose chez le chien 

    Qu’est-ce que la piroplasmose ?

    Il est à savoir que la piroplasmose est également appelée babésiose, ces deux termes étant liés à la cause de cette maladie. En effet, piroplasmose provient du mot piroplasme, il s’agit d’un parasite unicellulaire (constitué d’une seule cellule) en forme de poire qui pénètre au sein de certaines cellules de l’organisme pour se reproduire, à savoir les globules rouges présents dans le sang. Ces agents pathogènes sont ainsi des parasites dits intracellulaires. Du fait de leur taille microscopique, il est impossible de les voir à l’œil nu. Le second nom de cette maladie, babésiose, est également lié à cet agent pathogène puisque les parasites responsables de la piroplasmose sont, en France, du genre Babesia

    Comment la piroplasmose se transmet-elle ?

    Il est important de connaître le mode de transmission de ces piroplasmes qui se fait par l’intermédiaire de vecteurs : les tiques du chien. Cette maladie est donc dite vectorielle. Chez le chien, il est à distinguer différents parasites pouvant être transmis par des tiques différentes, notamment les suivantes : 

      -

    • La tique appelée Dermacentor reticulatus peut transmettre aux chiens le piroplasme Babesia canis ; 
    • -

    • La tique appelée Rhipicephalus sanguineus peut transmettre aux chiens le piroplasme Babesia vogeli

    De ce fait, lorsqu’une tique est présente sur un chien atteint de piroplasmose, elle va se nourrir de son sang et peut alors ingérer ces parasites intracellulaires présents dans les hématies (il s’agit des globules rouges). Puis, cette même tique vectrice peut ensuite transmettre ces parasites par morsure à un autre chien puisque les piroplasmes sont présents dans sa salive. Enfin, une tique contaminée peut aussi transmettre ces parasites à ses œufs qui seront donc porteurs du parasite dès leur naissance et contaminer à leur tour d’autres animaux.  

    Bien que cela soit moins fréquent, une transfusion sanguine (par exemple après un accident) pourra transmettre la maladie si le chien donneur est atteint de babésiose. Ce mode de transmission reste néanmoins rare car une attention particulière est portée sur la bonne santé du chien donneur de sang. 

    Par ailleurs, il est à savoir que la babésiose est une maladie que l’on rencontre chez plusieurs animaux dont le chat ou encore le cheval.

    Symptômes de la piroplasmose chez le chien 

    Les symptômes de la babésiose chez le chien résultent directement du mode de vie de ces parasites puisque ces derniers vivent et se reproduisent au sein des hématies. De cette manière, les piroplasmes engendrent une destruction progressive des globules rouges en les faisant éclater. Il en résulte un des principaux signes cliniques de cette maladie que l’on appelle une anémie, c’est-à-dire une baisse du taux d’hémoglobine dans le sang de l’animal atteint.

    D’autres symptômes font suite, pour exemple les signes suivants : 

      -

    • Atteinte de l’état général : abattement, grande fatigue, fièvre, perte d’appétit, amaigrissement, etc. 
    • -

    • Présence de sang dans les urines (hémoglobinurie) qui se retrouvent d’une couleur rougeâtre à café. Ce signe clinique n’est néanmoins pas systématiquement présent et visible mais reste un des symptômes les plus reconnaissables de la piroplasmose. Si votre chien urine de couleur caramel, ne tardez pas à aller chez votre vétérinaire.
    • -

    • Un chien atteint de piroplamose peut vite devenir anémié et se déshydrater. Il va, par conséquence, boire davantage.
    • -

    • Atteinte de divers organes (reins, cœur, poumon, etc.) consécutive à une réaction immunitaire de l’organisme et pouvant donner divers troubles (plusieurs formes dites atypiques sont possibles). 

    La principale complication de cette maladie reste l’insuffisance rénale du chien pouvant vite devenir irréversible. Ainsi, nous vous recommandons de rapidement contacter l’une de nos cliniques vétérinaires si vous constatez un des symptômes cités précédemment pour une prise en charge car certains cas représentent en effet une urgence vétérinaire.

    Nos équipes pourront mettre en place les meilleurs moyens pour préserver la bonne santé de votre chien et pourront faire des examens complémentaires pour confirmer ou non un diagnostic de piroplasmose. Il est en effet possible de faire une prise de sang en vue d’une analyse PCR ou bien pour un frottis sanguin afin d’observer directement la présence de ces parasites dans le sang de votre animal. 

    Traitements d’un chien atteint de piroplasmose 

    Traitements curatifs

    Rassurez-vous, un traitement existe pour cette maladie mais il faut tout de même savoir que plus le traitement est administré de manière précoce, meilleur sera le pronostic. Ainsi, une ou plusieurs injections seront nécessaires pour tuer ces piroplasmes. À cela peut s’ajouter un traitement symptomatique selon les signes que l’animal atteint présente. Par exemple, une hospitalisation est parfois nécessaire pour mettre l’animal sous perfusion afin d’éviter une atteinte des reins ou encore pour une transfusion sanguine si le chien en question a une anémie importante. L’administration d’autres médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, etc.) est également possible. 

    Néanmoins, nous tenons à attirer votre attention sur le fait qu’il s’agisse ici d’un traitement. Un chien atteint peut donc attraper à nouveau la piroplasmose si des mesures préventives ne sont pas instaurées.

    Traitements préventifs

    Plusieurs mesures sont disponibles et permettent d’éviter à votre chien cette maladie : 

      -

    • La lutte contre les tiques : vous l’aurez compris, pour éviter la piroplasmose, il faut éviter les morsures de tiques chez votre compagnon ! Ce point passe par l’administration de traitements antiparasitaires contre les tiques, et souvent également contre les puces du chien. Plusieurs produits s’offrent à vous (pipettes, colliers, comprimés, etc.) selon votre mode de vie mais aussi selon votre région ; votre vétérinaire vous conseillera le traitement le plus efficace.
    • -

    • La vaccination : les vaccins de votre chien doivent être à jour, surtout si vous vivez ou si vous séjournez en vacances au sein des zones à risque. Ces deux mesures sont à mettre en place conjointement puisque ce vaccin permet de réduire l’éventualité de développer une atteinte grave mais n’empêche pas une contamination, voilà pourquoi elle est à associer à un moyen de lutte antiparasitaire (contre les tiques) chez le chien. 

    Par ailleurs, les piroplasmes ne sont pas transmis dès le début du repas sanguin d’une tique dès lors qu’elle est fixée sur un chien mais seulement au bout d’un délai de 72 à 96 heures. Il est donc important de vous munir d’un crochet pour retirer les tiques de votre animal le plus rapidement et le plus correctement possible pour éviter une transmission de la piroplasmose canine à temps. 

    Contrairement au chat, il existe donc un vaccin contre la piroplasmose chez le chien, ce qui permet de réduire les risques de formes grave de la maladie. Il est néanmoins essentiel d’être à jour de vos traitements antiparasitaires et de bien inspecter le poil de votre compagnon après chaque promenade. Lors de votre consultation chez le vétérinaire, n’hésitez pas à aborder avec lui votre lieu de destination de vacances. En fonction de la destination, il vous conseillera les moyens de protection les plus adaptés à votre compagnon pour que vous puissiez passer des vacances en toute sérénité.

    Questions fréquentes

    Non, la piroplasmose n’est pas présente de la même manière partout en France. Le risque dépend du lieu de vie des tiques vectrices et donc des conditions climatiques. Toutes les espèces de tiques ne sont pas présentes partout et il est important de se concentrer sur les deux espèces citées précédemment qui peuvent transmettre les piroplasmes aux chiens. De plus, toutes les tiques ne sont pas porteuses d’agents pathogènes, certaines peuvent en effet se fixer à un chien en n’ayant aucun parasite à transmettre. Néanmoins, retenez que le Sud-Ouest et, dans une moindre mesure, le Sud-Est sont les zones les plus à risque pour votre chien.

    Certaines espèces étant présentes dans les forêts, bois ou encore parcs publics, il est recommandé d’inspecter votre chien après chaque sortie, notamment si vous êtes situé au sein d’une zone risquée afin de pouvoir retirer la tique rapidement. Par ailleurs, nous vous conseillons également en prévention de débroussailler régulièrement votre jardin afin d’éviter toute présence de tiques, notamment au niveau des hautes herbes.

    Il existe effectivement un vaccin contre la piroplasmose, ce qui permet une double protection préventive, en plus des antiparasitaires externes (anti-puces / anti-tiques). En revanche, un vaccin ne protège jamais à 100% le chien d’attraper la maladie mais il évite grandement les formes graves, ce qui est rassurant. Aussi, nous vous recommandons d’en parler avec votre vétérinaire. En fonction de votre lieu de vie et de votre mode de vie, ce vaccin pourra être conseillé pour votre chien.

    Articles similaires

    Vaccins chien
    Les vaccins du chien : nos conseils vétérinaires

    La vaccination n’est pas une simple injection anodine, mais bien un acte médical réalisé par un vétérinaire pour de nombreuses raisons. Votre chien doit être à jour de ses vaccins pour le maintenir en bonne santé et le protéger contre des maladies qui peuvent s’avérer graves. Ainsi, la vaccination permet de prendre soin de votre chien et d’augmenter son espérance de vie. Découvrez les conseils de nos vétérinaires.

    Tiques chez le chien
    Les tiques chez le chien : conseils de nos vétérinaires

    Les tiques sont ces parasites tant redoutés par les propriétaires d’animaux, et plus particulièrement par les propriétaires de chiens et de chats. Vous vous demandez donc probablement quels sont les meilleurs soins vétérinaires pour éviter à votre compagnon préféré les désagréments causés par ces tiques ? En effet, savoir reconnaître une tique et la retirer rapidement font partie des choses à connaître, d’autant plus que les tiques peuvent transmettre des maladies à votre chien. Le temps est donc compté ! Rassurez-vous car nos vétérinaires vous dévoilent tous leurs conseils dans cet article pour savoir comment agir et surtout comment retirer une tique sur un chien.,,N’hésitez pas également à contacter nos équipes pour prendre un rendez-vous vétérinaire afin de bénéficier de conseils personnalisés spécialement pour votre compagnon et le maintenir en bonne santé toute sa vie pour préserver son bien-être !,

    Faire garder son chien vacances
    Faire garder son chien pendant les vacances : les différents modes de garde

    Lorsque l’on décide d’accueillir un chien dans notre foyer, il convient de penser à plusieurs choses, notamment aux vacances. Votre chien viendra-t-il avec vous en vacances ou le ferez-vous garder ? Plusieurs solutions s’offrent à vous, il faut donc trouver celle qui convient à votre fidèle compagnon en fonction de plusieurs critères.

    La toux chez le chien
    Chien qui tousse : tout savoir sur la toux chez le chien

    Votre chien tousse subitement ou peut-être a-t-il une toux qui évolue depuis plusieurs jours ? Vous êtes inquiet pour sa santé et cela se comprend car une toux chez le chien peut être aussi bien passagère et sans gravité que le signe d’une affection plus importante.,,Nos vétérinaires vous ont préparé dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet : des conseils sur la toux chez le chien ainsi que les différents soins vétérinaires qui s’imposent selon la situation. Par ailleurs, gardez en tête qu’au moindre doute il ne faut pas hésiter à prendre un rendez-vous chez le vétérinaire afin de garantir le bien-être et la bonne santé de votre fidèle ami !  

    Chien et canicule
    Chien et canicule : comment rafraîchir son chien ?

    Les vacances approchent à grands pas mais les chaleurs estivales sont déjà là ! Nos vétérinaires ont donc décidé de vous prodiguer leurs meilleurs conseils pour savoir comment agir en cas de canicule afin de rafraîchir votre chien aussi bien pour son bien-être que pour sa santé.

    Chiens brachycéphales 
    Quels sont les problèmes de santé des chiens brachycéphales ?

    Plusieurs races de chiens brachycéphales ont la cote et font d’ailleurs partie des races de chiens préférées des Français. Mais quelle est la particularité de ces races et pourquoi doit-on être vigilant vis-à-vis de leur santé ? Les équipes de nos cliniques vétérinaires Sevetys font le point et vous en disent plus sur les races de chiens brachycéphales. 

    Chien à la plage
    Chien à la plage : peut-on l’emmener et quelles sont les précautions et conditions ?

    Lorsque l’on part en vacances avec son chien et plus précisément à la mer, on a très souvent envie de l’emmener avec nous : jouer et courir avec lui sur la plage, se baigner avec lui. Le chien est un membre à part entière de la famille, il est donc tout à fait normal que vous souhaitiez partager ces beaux moments avec lui. ,Mais les chiens sont-ils autorisés sur les plages de votre destination ? Y a-t-il des dangers à connaître ? ,Nos vétérinaires Sevetys vous donnent leurs meilleurs conseils pour que vous puissiez passer des vacances à la mer en toute tranquillité. Nous vous avons d’ailleurs listé les 11 activités à faire avec votre chien en été.

    La toux de chenil
    La toux de chenil : tout savoir sur cette maladie contagieuse

    Votre chien tousse ? Il a récemment joué avec des congénères ou vous l’avez laissé en pension pendant les vacances ? Cette toux peut être due à la toux de chenil. Cette affection n’est pas grave mais elle est très contagieuse. Découvrez ci-dessous ce qu’est cette maladie, les causes, les symptômes et surtout, les traitements.

    La teigne chez le chien et le chat 
    La teigne chez le chien et le chat

    De nombreux propriétaires de chiens mais aussi de chats ont déjà entendu parler de la teigne. Mais quelle est cette maladie et comment la traiter ? Nos vétérinaires vous délivrent tout ce qu’il faut savoir dans cet article afin que vous puissiez tout mettre en place pour éviter à votre chien de l’attraper. Grâce à la prévention et à nos services de soins vétérinaires, vous pourrez préserver la bonne santé de tous les membres de votre foyer, car cette maladie est contagieuse. Notons que la teigne est cependant beaucoup plus présente chez le chat, principalement chez le chaton que le chien.

    Trousse de secours chien
    La trousse de secours de votre chien : les indispensables

    Parce qu’ils sont généralement plus souvent blessés que les chats, il est important d’emporter une trousse de secours pour votre chien lorsque vous partez. ,Coupure, œil qui coule, piqûre… les bobos du quotidien sont fréquents, surtout pendant les vacances puisque notre chien a davantage de liberté et découvre de nouveaux endroits. Il peut alors rencontrer des problèmes de santé qui nécessitent des soins. ,Nos vétérinaires vous listent les essentiels à avoir dans votre trousse de secours afin d’éviter la panique pendant vos vacances.