Accueil > Chien > Coup de chaleur chez le chien : une véritable urgence vétérinaire

Coup de chaleur chez le chien : une véritable urgence vétérinaire

Antoine Goll, vétérinaire sevetys

Conseils validés par Antoine Goll

Docteur vétérinaire de la clinique Charenton-le-Pont

Coup de chaleur chien

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur chez le chien ?

Pour commencer, il est important de savoir que la température corporelle normale d’un chien est entre 38°C et 39°C, il est alors dit « normotherme ». Le coup de chaleur est une hyperthermie sévère, c’est-à-dire que la température corporelle de votre compagnon est supérieure à 40,5° C.
Cette hyperthermie peut être liée à la chaleur l’été ou lorsque la chaleur produite par le corps de votre animal ne peut plus être évacuée correctement, par exemple lors d’une activité physique intense.
Il faut savoir que le chien est plus touché par ce syndrome du fait de son système de thermorégulation peu efficace comparé à d’autres espèces ; le chat supporte en effet mieux la chaleur.
Le coup de chaleur est une véritable urgence vétérinaire. En effet, une hyperthermie qui s’installe peut entraîner des lésions cellulaires graves et irréversibles et conduire à l’apparition d’un état de choc qui peut aller jusqu’au décès rapide de l’animal.
Dès les premiers symptômes, il est important de contacter le vétérinaire le plus proche de chez vous qui lui prodiguera les soins vétérinaires nécessaires.

Quelles sont les causes du coup de chaleur chez le chien ?

C’est généralement en été que les coups de chaleur font le plus de victimes et ce pour plusieurs raisons : 

  • Une exposition prolongée au soleil, sous une température très élevée. Nous vous déconseillons de sortir votre chien aux heures les plus chaudes, privilégiez les sorties tôt le matin ou tard le soir, le but étant d’éviter des brûlures de coussinets chez votre chien (mettre lien article).
  • Il n’est pas rare de voir des chiens enfermés dans les voitures, et ce, par temps caniculaire. Il est important de savoir que même avec des fenêtres ouvertes, la température de l’habitacle peut atteindre 45°C ou 50°C en quelques minutes. 
  • Les chiens âgés ou les chiens souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire sont eux aussi les plus sujets aux coups de chaleur. Ils décompensent alors plus vite et des soins vétérinaires doivent alors être rapidement prodigués à l’animal. 
  • Une activité physique trop intense. De nombreuses races de chiens sont sportives et ces chiens adorent courir, faire de l’agility etc. Ils ne savent alors pas s’arrêter « à temps ». C’est à vous de calmer le jeu au bon moment.
  • Une exposition au soleil trop longue, sans abri ou dans une cage de transport peuvent également être responsables d’un coup de chaleur. Un seul mot d’ordre l’été : rechercher la fraîcheur.
  • Bien que parfois exigée en fonction des lieux ou situations, le port de la muselière peut provoquer un coup de chaleur chez votre compagnon, notamment celle en nylon. En effet, la muselière maintient la gueule du chien fermée et l’empêche ainsi de haleter et donc d’expulser l’air pour se thermoréguler. 

Quels sont les signes d’un coup de chaleur chez les chiens ?

Il est important d’être à l’écoute du comportement de votre chien car certains signaux peuvent vous alerter, notamment son comportement :  

  • Une polypnée, c’est-à-dire une augmentation de la fréquence respiratoire. Cela se traduit par des halètements prononcés et une hypersalivation,
  • Un comportement, une posture inhabituelle : agitation, état d’abattement, faiblesse généralisée,
  • Un abattement, une perte de la vigilance, une démarche bancale ou des difficultés de coordination 
  • Des symptômes physiques : les muqueuses et la langue ont une coloration rouge brique, les pupilles sont dilatées.   
  • Des troubles digestifs : diarrhée, vomissements
  • Un évanouissement, l’apparition de convulsions 
  • Et bien sûr une température corporelle qui dépasse les 40°C – 40.5°C

Quelles sont les conséquences du coup de chaleur pour le chien ?

Comme expliqué, le coup de chaleur est une urgence car sans prise en charge vétérinaire, le pronostic vital est rapidement engagé.  

Le coup de chaleur peut laisser de graves séquelles qui peuvent être irréversiblesen fonction de la durée de l’épisode et des organes atteints :  

  • Une congestion cérébrale provoquée par la dilatation des vaisseaux sanguins dans le cerveau du chien ;
  • Des troubles de la coagulation ;
  • Une insuffisance rénale aigüe ;
  • Une destruction des fibres musculaires ;
  • Une perturbation du rythme cardiaque.

Même si votre chien ne présente pas de troubles sévères suite au coup de chaleur, il est indispensable de l’emmener chez le vétérinaire. En effet, l’hospitalisation vétérinaire est fortement recommandée voire indispensablemême si l’état du chien semble s’améliorer car certaines complications peuvent se déclencher 48 heures après l’épisode du coup de chaleur.  

Que faire en cas de coup de chaleur chez le chien ?

Soins à la maison

Face à un coup de chaleur, il est important de réagir très rapidement

Il est important de refroidir votre chien progressivement afin d’éviter un choc thermique. Voici 6 gestes à faire face à un animal victime d’un coup de chaleur :  

  • Mettre votre chien dans un lieu frais ;
  • Présentez-lui de l’eau fraîche, il a besoin d’être réhydraté ; 
  • Appliquez-lui un linge frais et humide sur son corps en insistant sur ses pattes et son ventre ;
  • Douchez-le avec de l’eau fraîche. Attention au choc thermique : pas de glaçon ni d’eau très froide ;
  • Si vous en avez un à portée de main, placez un ventilateur face à lui ;
  • Prenez sa température avec un thermomètre rectal afin de la communiquer à votre vétérinaire.

Les chiens ne thermoregulent que par cinq endroits : les quatre coussinets et la langue. Le terme « thermorégulation » signifie « échange de chaleur avec son environnement pour réguler sa température ». Lorsque que ce système est dépassé, le coup de chaud arrive.

Lorsqu’il y a thermorégulation au niveau de la langue, le chien halète. Cela ne veut pas dire qu’il est fatigué, cela signifie qu’il échange de la chaleur avec le monde extérieur.

Lors de coup de chaud, il est important d’insister sur le rafraîchissement des coussinets et si vous avez de l’alcool médical, n’hésitez pas à lui en mettre sur les coussinets, cela aura comme conséquence de dilater les pores de la peau, ce qui favorisera le rafraîchissement et donc fera baisser la température corporelle de votre compagnon.

Soins en clinique vétérinaire

Bien sûr, lorsqu’un chien a un coup de chaleur, appelez votre vétérinaire afin d’être reçu en urgence.
A la clinique, votre chien sera pris en charge par les vétérinaires et les ASV de la clinique afin de lui prodiguer tous les soins nécessaires pendant son hospitalisation vétérinaire. Le vétérinaire posera une perfusion à votre compagnon afin de le refroidir de l’intérieur et le réhydrater, il sera placé sous oxygénothérapie pour pallier sa détresse respiratoire, des examens complémentaires seront effectués et en fonction de son état et un traitement lui sera administré afin de faire face aux éventuelles séquelles cérébrales, rénales, musculaires ou cardiaques. Il faut savoir que le pronostic peut être réservé pendant 4 jours.

Comment prévenir le coup de chaleur chez le chien ?

La prévention est essentielle notamment l’été afin d’éviter le coup de chaleur chez le chien. Voici 4 conseils à mettre en place :

  • Éviter de transporter votre chien en voiture, même pour une course de quelques minutes et surtout, ne l’enfermez pas quand il fait chaud. Même si les fenêtres sont entrouvertes, l’habitacle peut vite surchauffer. Nous vous conseillons de mettre la climatisation dans votre voiture.
  •  Utilisez des tapis rafraîchissants et proposez régulièrement une gamelle d’eau fraîche à votre chien. Vous pouvez également lui mouiller les pattes.
  •  Privilégiez les pièces avec du carrelage ; ce sont les plus fraîches.
  •  Si vous le pouvez, fermez les volets et faites des courants d’air chez vous.
  •  Ne sortez pas votre compagnon aux heures les plus chaudes, privilégiez les sorties tôt le matin ou tard le soir.

Et surtout, si vous avez le moindre doute concernant un comportement anormal, contactez la clinique vétérinaire la plus proche de chez vous. L’état général de votre chien peut se dégrader rapidement lors d’un coup de chaleur, il faut donc être réactif.

Questions fréquentes

Comment le chien se thermorégule-t-il ?

Tout comme le chat, le chien ne transpire pas par la peau. Aussi, ses moyens de thermorégulation sont réduits. 

Pour maintenir une température corporelle normale, le chien dispose de plusieurs mécanismes dits de thermorégulation :  

  • Augmentation de la fréquence respiratoire afin d’accroître l’évaporation d’eau au niveau des voies respiratoires et l’évaporation d’eau par les glandes sudoripares situées au niveau des coussinets ; 
  • Vasodilatation périphérique, c’est-à-dire une augmentation du diamètre des vaisseaux (vaso-) par dilatation. 
  • Changements posturaux : le chien recherche les surfaces fraîches pour perdre de la chaleur par conduction.
Quelles sont les races de chiens prédisposées aux coups de chaleur ?

Il existe deux types de races prédisposées aux coups de chaleur, les voici :

  • Les chiens brachycéphales puisque de par la particularité de l’anatomie de leurs voies respiratoires, ils ont des difficultés à respirer. Les races concernées sont notamment le Bouledogue Français, le Bouledogue Anglais, le Carlin, le Lhassa Apso, le Pékinois, le Shih-Tzu. C’est d’ailleurs pour cela que nos vétérinaires Sevetys recommandent la chirurgie vétérinaire du voile du palais et la rhinoplastie afin d’aider votre compagnon à respirer plus aisément. Ces deux chirurgies sauvent réellement des vies, chaque année.
  •  Les chiens nordiques car la plupart de ces chiens ont une importante couche de graisse sous-cutanée et un pelage très épais destiné à les protéger du froid. Cette protection est d’ailleurs amplifiée quand ils ont une robe de couleur noire. Dans les pays tempérés ou chauds, ces animaux seront prédisposés aux coups de chaleur.