Accueil > Chien > Faire garder son chien pendant les vacances : les différents modes de garde

Faire garder son chien pendant les vacances : les différents modes de garde

Anaïs Borghol

Conseils validés par Anaïs Borghol

Docteure vétérinaire & Responsable de la clinique Crozatier – Paris 12ème

Lorsque l’on décide d’accueillir un chien dans notre foyer, il convient de penser à plusieurs choses, notamment aux vacances. Votre chien viendra-t-il avec vous en vacances ou le ferez-vous garder ? Plusieurs solutions s’offrent à vous pendant les vacances, il faut donc trouver celle qui convient à votre chien en fonction de plusieurs critères.

faire garder son chien pendant les vacances

Partir en vacances avec son chien ou le faire garder ?

On pense plus souvent à emmener son chien en vacances que son chat pour une raison : ce qui compte avant tout pour un chien, c’est être avec son propriétaire. Être avec lui, passer des moments avec lui, partager du temps avec lui. Pour votre chien, vous êtes son univers. Cependant, certaines destinations ou certains voyages ne sont pas faits pour lui, il est donc parfois nécessaire de faire garder votre animal.

Le choix de la destination de vacances

Tout d’abord, il faut se poser la bonne question : où partir ? Cette destination est-elle en adéquation avec le mode de vie de votre chien ? 

Que vous partiez en France, en Europe ou hors Europe, certaines formalités sont obligatoires, il est donc important de vous renseigner en amont. De même, que vous voyagiez en voiture, en train, en avion ou en bateau, certains points sont à prendre en compte, nous allons le voir ci-après.

Il existe différentes formalités en fonction des destinations, mieux vaut donc vous renseigner et consulter votre vétérinaire quelques semaines voire quelques mois avant votre départ. 

  • Tout d’abord, si vous partez en France, certaines destinations nécessitent des traitements en particulier. On pense notamment aux traitements antiparasitaires contre les puces, les tiques et les vers, le vaccin contre la rage et la toux du chenil puisque votre chien rencontrera potentiellement davantage de congénères pendant les vacances. Surtout, le vaccin contre la leishmaniose est fortement recommandé si vous voyagez dans le Sud de la France ou sur le pourtour méditerranéen. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire s’il est conseillé de faire vacciner votre chien contre la piroplasmose et la maladie de lyme.
  • Dans le cas où vous voyageriez en dehors de la France, sachez qu’il est obligatoire de faire vacciner votre animal contre la rage. Ce vaccin est valide 21 jours après l’injection, anticipez donc votre départ et prenez rendez-vous chez votre vétérinaire en avance. Lorsque votre vétérinaire vaccine votre animal contre la rage, il vous délivre un passeport qui vous permet de passer les frontières. Lors de la consultation, votre vétérinaire en profitera pour contrôler que votre chien est identifié ; l’identification vétérinaire étant obligatoire pour les chats, les chiens et les furets.
  • Si vous souhaitez partir (très) loin, comme en Australie, à l’Île Maurice, en Malaisie ou en Nouvelle-Calédonie, sachez qu’une quarantaine peut être obligatoire. Réfléchissez donc bien si votre compagnon est apte à gérer émotionnellement cette séparation avec vous.
  • Certains pays comme le Maroc, le Japon, le Nigeria, la Nouvelle Zélande, la Nouvelle Calédonie ou le Qatar exigent quant à eux un titrage antirabique. Il est donc important de vous y prendre à l’avance et de vous renseigner auprès de votre vétérinaire.
  • D’autres pays demandent de faire vermifuger votre chien par votre vétérinaire, comme c’est le cas du Royaume-Uni. Votre vétérinaire doit alors signer une attestation certifiant qu’il a bien donné le vermifuge à votre animal.
  • Enfin, certaines destinations comme les Etats-Unis demandent la validation de la bonne santé de votre vétérinaire, notée sur son passeport ou sur un certificat sanitaire international.

Quel mode de transport choisir ?

Voyager avec son chien peut être compliqué en fonction de la santé et du gabarit de votre chien. Aussi, nous vous conseillons de choisir une destination en adéquation avec votre mode de transport. Par exemple, si vous avez un chien de race brachycéphale comme le Bouledogue, le Carlin ou le Pékinois, mieux vaut éviter de prendre l’avion. Préférez dans ce cas la voiture ou le train et prévoyez de quoi rafraîchir votre animal fréquemment.
À savoir aussi, certains modes de transport sont payants pour les animaux. Les plus connus étant le train et l’avion. Renseignez-vous avant de partir pour acheter une place à votre compagnon et notez que tenir votre chien en laisse et muselé est souvent exigé par les différentes compagnies.
Si vous prenez l’avion, votre chien peut voyager avec vous en cabine s’il pèse moins de 8 kilos. Dans le cas inverse, il devra voyager en soute. Si vous pensez que votre chien vivra mal cette situation, sachez qu’il existe des molécules permettant d’apaiser votre compagnon. Sinon, mieux vaut le faire garder par vos proches ou en pension ; son bien-être étant la priorité.

Ces formalités sont propres à chaque mode de transport et chaque compagnie. Voyager avec son chien signifie penser aux formalités pour soi mais aussi pour son compagnon à 4 pattes ; c’est une véritable organisation !

Enfin, peu importe le mode de transport, n’oubliez pas d’emporter avec vous une gamelle d’eau pliable, des friandises, une couverture (le train et l’avion sont climatisés) et gardez la trousse de secours de votre chien à portée de main.

Combien de temps partez-vous ?

Quelle sera la durée du voyage et quelle sera la durée de vos vacances sur place ? Ce sont deux questions qui ont leur importance puisque le but est d’évaluer la balance « bien-être » pour votre chien.
En effet, si vous prévoyez un voyage en avion de 10h en soute et que vous restez une semaine sur place, ce n’est peut-être pas la meilleure option pour votre chien. Il sera préférable de le confier à vos proches ou en pension.
En revanche, si vous faites 6h de route et que vous restez 15 jours sur place en vacances, il parait plus cohérent de faire participer votre compagnon. On pense notamment aux vacances en France et pays européens limitrophes.

Ce sera donc à vous de juger ce qui est le mieux pour votre chien en fonction de sa santé, de son caractère et de votre destination ! En effet, si vous prévoyez un circuit en groupe avec de nombreuses visites culturelles, la présence de chien peut être interdite dans plusieurs musées. En revanche, si vous prévoyez des vacances au grand air à la montagne ou à la mer, votre chien sera très heureux de partager ces moments avec vous  !

Quels sont les différents modes de garde pour votre chien ?

Vous avez identifié votre destination de vacances et vous souhaitez faire garder votre chien ? Aucun problème, il existe deux solutions que nous allons détailler ci-après.

Faire garder votre chien par de la famille ou des amis

Vous avez déjà invité votre famille ou vos amis chez vous et certains d’entre eux adorent votre chien ? Pourquoi ne pas leur proposer de garder votre compagnon le temps de vos vacances ?
Quand vous optez pour cette solution de garde, assurez-vous que la personne prendra son rôle de dog-sitter au sérieux : le sortir plusieurs fois par jour, le nourrir et l’hydrater, lui faire ses soins (oculaires et auriculaires), contrôler son poil après chaque promenade pour vérifier qu’il ne s’est pas blessé avec un morceau de verre ou un épillet par exemple.
Votre personne de confiance ne soit pas seulement aimer votre compagnon, elle doit être la personne garante de la santé et du bien-être de votre chien en votre absence.

Préparez alors la valise de votre animal : son alimentation, ses friandises, ses jouets, son panier préféré, ses soins (yeux, oreilles), sa brosse, son shampooing et un vêtement avec votre odeur. L’objectif est qu’il soit le moins perturbé possible et qu’il retrouve son confort habituel.
Dans le cas où votre chien aurait une alimentation vétérinaire thérapeutique, à la suite d’un rendez-vous de nutrition vétérinaire, emportez-la chez vos proches, ainsi que son traitement médical s’il en a un et surtout n’oubliez pas sa trousse de secours qui peut être utile en cas de petits accidents. Blessure, œil qui coule, épine dans la patte… les petits accidents du quotidien sont vite arrivés alors autant être équipé. Glissez également son carnet de santé dans ses affaires et les coordonnées de votre clinique vétérinaire.

Un chien n’est pas comme un chat. C’est pourquoi, vous ne pourrez pas laisser votre chien chez vous pendant vos vacances et demander à vos proches ou voisins de venir le sortir et le nourrir. Un chien a besoin d’être aux côtés de l’Homme, c’est primordial pour son équilibre.
En revanche, si vous avez un chat, voici les différents modes de garde pour chat pendant vos vacances.

Faire garder votre chien en pension

De nombreux établissements sont spécialisés dans la garde pour chien. Souvent excentrés des villes pour offrir tout l’espace nécessaire à leurs pensionnaires, les pensions pour chiens sont pensées, agencées et aménagées pour offrir tout le confort nécessaire à votre chien en fonction de sa santé et de son caractère.
En effet, si votre chien est âgé ou fatigué, les professionnels lui aménageront un espace dédié, au calme et sous surveillance.
Ces pensions ont généralement un très grand jardin et plusieurs promenades sont organisées chaque jour.
Un point à prendre en compte est bien évidemment le coût puisque faire garder son chien par des professionnels peut être onéreux. Aussi, lorsque vous partez en vacances et que vous souhaitez faire garder votre chien, prévoyez deux budgets : le budget de vos vacances et le budget des vacances de votre chien.
Pour faire garder votre animal dans ce type de pension, la vaccination vétérinaire contre la rage et la toux du chenil est généralement demandée, la stérilisation vétérinaire ainsi qu’un traitement antiparasitaire externe et interne (anti-puces / anti-tiques et vermifuge) peuvent être exigés.
L’équipe de professionnels vous demandera le carnet de santé de votre chien et toutes les indications liées à sa santé comme son alimentation s’il a une alimentation vétérinaire thérapeutique et son traitement s’il en a un.
Pendant les vacances, l’équipe vous envoie des photos et vidéos de votre compagnon pendant son séjour, de quoi vous rassurer !

Organiser des vacances pour soi et pour son chien peut être un gros travail en amont. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez la moindre question ou le moindre doute concernant la meilleure solution de garde. Il saura vous conseiller et vous aider à prendre la meilleure décision pour votre compagnon.

Nous vous rappelons que le départ en vacances est l’une des principales causes d’abandon des animaux de compagnie. Accueillir un animal chez soi, c’est partager sa vie avec lui et penser à lui, à chaque étape de votre vie. Comme vous, il mérite confort, bien-être et bienveillance. Vous êtes sa famille, alors traitez-le comme tel, il vous en sera éternellement reconnaissant.