Accueil > Chien > Le 26 août, c’est la Journée Internationale du chien ! 

Le 26 août, c’est la Journée Internationale du chien ! 

Fanny Fourniret

Conseils validés par Fanny Fourniret

Docteure vétérinaire de la clinique Puiseux-Pontoise et Vauréal

Alors que début août deux dates sont consacrées aux chats avec la Journée Internationale du chat le 8 août et la Journée Internationale du chat noir le 17 août, on clôture le mois d’août avec une journée dédiée aux chiens : le 26 août. On vous explique ce qu’est la Journée Internationale du chien ci-après. 

Journée internationale du chien

Quelle est l’origine de la Journée internationale du chien ? 

Cette célébration a été lancée par le Fonds international pour la protection des animaux (International Fund for Animal Welfare, IFAW créé au Canada en 1969) dans le but de prendre soin et de protéger les droits du meilleur ami de l’Homme, le chien. L’histoire de cette journée tient son origine du National Dog Day, célébré aux États-Unis depuis 2004. 

L’objectif de l’IFAW est d’améliorer les conditions de vie des chiens dans le monde entier en apportant son soutien aux projets consacrés à améliorer la qualité des soins qui leur sont prodigués. 

Bien que le 26 août vise à fêter l’amitié qui unit l’humain et le chien, ce n’est pas son seul but puisque l’IFAW met en œuvre de nombreuses actions pour protéger, informer et sauver tous les animaux en danger de la planète. L’organisme compte sur la Journée Internationale du chien pour fournir de nombreuses informations sur le chien et son éducation. L’IFAW en profite également pour rappeler l’importance du lien qui unit l’homme et le chien et informe le public sur l’abandon et la maltraitance animale qui sévit partout dans le monde. Cette journée est donc dédiée à responsabiliser les futurs propriétaires de chien afin d’éviter les abandons et la maltraitance

Le 26 août : une journée d’action solidaire pour les chiens

Les refuges et associations œuvrent chaque jour pour le bien-être animal et cette journée du 26 août met en lumière toutes les actions mises en place favorisant l’adoptionde chiens. Nous rappelons que la France détient le triste record européen avec plus de 100 000 abandons d’animaux domestiques par an, dont 60 000 en saison estivale. Parce que la Journée Internationale du chien se déroule l’été, de nombreuses organisations et personnalités informent le public et mettent à disposition des guides répertoriant les lieux de vacances qui acceptent nos compagnons à quatre pattes et les activités à faire avec lui. L’idée est vraiment d’inclure le chien pendant les vacances et non de l’abandonner. 

Cette journée nous permet de rappeler toutes les actions que nous pouvons faire, au quotidien, pour aider les bénévoles en refuges et ainsi soigner leurs pensionnaires, par exemple faire un don à un refuge ou à une association de protection animale, qu’il s’agisse d’argent, d’alimentation, de jouets, d’accessoires, de paniers… 

Une belle action est également de devenir bénévole en refuge ou en association afin d’aider les équipes qui sont au quotidien aux côtés des chiens ayant grandement besoin d’attention et de soins en fonction de leur santé, de leur race, de leur âge… 

Se proposer famille d’accueil est un acte de grande générosité puisque les refuges manquent de place. Les relais en familles d’accueil sont une aide précieuse pour les bénévoles et les chiens, qui peuvent alors profiter de la chaleur et l’amour d’un foyer le temps de trouver une nouvelle famille. 

Comment célébrer la Journée Internationale du chien avec votre compagnon ?

Bien que la Journée mondiale du chien devrait être célébrée tous les jours parce que votre compagnon le mérite, il est bon de rappeler que votre chien a besoin de vous, au quotidien, de votre présence, de votre lien et de votre amour. Aussi, le 26 août, n’hésitez pas à prévoir une promenade avec votre compagnon et ses congénères s’il a l’habitude de se promener avec d’autres chiens. Vous pouvez également lui acheter un nouveau jouet qu’il sera ravi de découvrir. 

Si son régime alimentaire le lui permet, vous pouvez lui préparer un Kong avec un aliment qu’il aime bien et le laisser quelques heures au congélateur. Lorsque vous lui donnerez, il passera un bon moment à lécher le Kong et à se régaler. 

Et bien sûr, cette Journée Internationale doit célébrer votre lien alors surtout, passez du temps avec votre compagnon. Parlez-lui, prenez soin de lui, jouez ensemble… Parce qu’après tout, votre compagnon n’a besoin que d’une seule « chose » dans sa vie : vous.

De quoi votre chien a-t-il besoin pour son bien-être et sa santé ?

Adopter un chien doit être un acte responsable qui doit être mûrement réfléchi car c’est un engagement pour une quinzaine d’années. Aussi, il convient de penser aux besoins de votre compagnon qui vont ponctuer votre quotidien, tels que son alimentation. Votre compagnon aura besoin d’une alimentation spécifique en fonction des différentes étapes de sa vie, telles qu’une alimentation plus riche lors de sa période de croissance et une alimentation moins riche quand il sera plus âgé. N’hésitez pas à nous demander des conseils en nutrition vétérinaire

En fonction de sa santé, une alimentation thérapeutique pourra lui être prescrite, on pense notamment à l’alimentation si votre compagnon est en surpoids, souffre de problèmes rénaux ou de problèmes cardiaques. Ces frais ne sont pas prévisibles, il convient donc d’en être conscient et de mettre du budget de côté ou de souscrire à une assurance santé pour votre animal. Les rendez-vous chez votre vétérinaire font également partie des soins à garder en tête, on pense notamment aux rendez-vous annuels chez votre vétérinaire lors des consultations vaccinales. Sachez que la stérilisation de votre chien est fortement recommandée, notamment si vous avez une femelle. Il convient donc de prévoir ce budget. Certains chiens ont besoin d’être détartrés régulièrement, d’autres non. C’est propre à chaque chien en fonction de leur race, de leur âge, de leur santé et de leur génétique. Aussi, un détartrage sera à prévoir au moins une fois dans la vie de votre compagnon ; il s’agit d’une hospitalisation en clinique pendant une journée. 

Et parce que les accidents de la vie ne préviennent pas, il est important d’être conscient que vous pourrez avoir des frais liés à une maladie soudaine ou à un accident. Des examens seront alors prodigués en clinique vétérinaire, telle qu’une prise de sang, des examens d’imagerie, que ce soit une radiographie, une échographie ou un scanner. Une chirurgie pourra alors être recommandée en fonction du problème de santé. 

À noter, l’ingestion de corps étranger est fréquente chez les chiots, il est donc important de faire très attention à votre compagnon les premiers mois de sa vie. 

Votre chien aura besoin de se dépenser tous les jours. Outre les sorties hygiéniques quotidiennes, votre compagnon aura besoin de se promener dans des parcs ou forêts et de rencontrer des congénères. C’est important pour sa stimulation mentale et physique. Il faudra donc prévoir du temps à passer avec votre compagnon. 

Et bien sûr, passer un maximum de temps ensemble : jouer, câliner, soigner. Vous pouvez par exemple faire du medical trainning avec votre chien sous forme de câlins. Regarder ses yeux et ses oreilles et le caresser, lui parler doucement, regarder ses pattes et lui masser les coussinets, le brosser… Le medical trainning est très important parce qu’habituer votre chien à être manipulé est un avantage lors des consultations en clinique lorsque votre vétérinaire auscultera votre compagnon. 

Faire entrer un chien dans sa vie est un vrai bouleversement pour toute la famille mais aussi pour votre compagnon. De nouvelles routines vont s’installer et c’est pour cela qu’il faut en être bien conscient. Il est également important de se renseigner sur la race de son animal afin de répondre à ses besoins. Les chiens de grands gabarits ont certains besoins que les chiens de petits gabarits n’ont pas et inversement. De même, certaines races de chiens sont plus dynamiques que d’autres et ont besoin de sorties plus sportives que d’autres races. S’informer au maximum est donc essentiel pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie. Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur les activités à faire avec votre chien. Canicross, canivtt, paddle, dog dancing etc. sont des disciplines qui allient activité physique, mentale, coordination, écoute et surtout, vous renforcez votre complicité avec votre compagnon. 

Enfin, il est important de bien réfléchir aux vacances : allez-vous faire garder votre chien ? Allez-vous l’emmener en vacances avec vous ? Allez-vous voyager en train avec votre chien ou en voiture, en avion ?  Dans quelle destination allez-vous séjourner ? En fonction du pays, des démarches administratives et vaccins devront être faits. Partir en vacances avec son animal de compagnie est donc un projet dont il faut réfléchir en amont. 

Votre chien fait intégralement partie de votre famille, il est donc primordial de le respecter et de lui offrir un quotidien qui répond à ses besoins et surtout, énormément d’amour.